Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

NON AU BOYCOTT VENU DE GRANDE-BRETAGNE OU D’AILLEURS

Bernadette Capdevielle

Des génocides peuvent se commettre sans que les foules ne s’émeuvent. Darfour. Ceux qui cherchaient à alerter sont restés minoritaires. Pour toute réponse, quelques communiqués désolés quand le pire est accompli. Quand il continue de s’accomplir.

Comment croire un instant aux prétentions morales de tant d’indifférents ?
Indifférents encore quand un chef d’état criminel appelle à la destruction d’Israël. _ Quand des terroristes revendiquent leur haine comme un droit. Quant ils l’enseignent à leurs enfants eux-mêmes.
Pourquoi restent-ils silencieux face à cette haine déclarée, affichée et qui ne cesse de s’exprimer ? Par des mots, par des actes.
Que condamnent-t-ils ? Qui condamnent-ils ?

Des centaines de roquettes sont tombées sur Sderot. Elles ont tué. Une ville doit vivre dans la peur. La nouvelle ne saurait troubler le rituel du five o’clock tea. Nuage de lait, la main ne tremble pas. Mais qu’Israël se défende et nos petits prêcheurs sont horrifiés. Les voilà prêts au blocus.

Qu’est-ce ce qui importune tant nos censeurs ? Au Royaume-Uni ou ailleurs. Serait-ce ce beau nom d’Israël ? Nostalgie du temps où l’Europe fermait ses universités à une partie des siens ? Où l’on collait des affichettes abjectes sur les vitrines de commerçants ?
Pourquoi Israël ? Pourquoi cette obsession ? A-t-elle d’autre raison que de remplacer le mot Juif par le mot Israélien ?

NON à ce boycott méprisable qui n’ose dire son nom. En France aussi il trouvera des échos.
Aujourd’hui le Centre Simon Wiesenthal appelle à signer une pétition. Pour exprimer notre refus. Soyons nombreux à la signer. Traduisons-la, s’il le faut écrivons-en d’autres, pour que dans chaque pays, dans chaque langue s’incrive ce mot :

NON, NO, NEIN, NEJ, NEM, NE, NEI, ??


Agir maintenant pour annuler le boycott universitaire britannique d’Israël (Simon Wiesenthal Center)



Retourner à l'article NON AU BOYCOTT VENU DE GRANDE-BRETAGNE OU D’AILLEURS

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.