Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Le Centre Wiesenthal s’lve contre la dclaration faite Riad par le Premier ministre italien :

Dans une lettre au Premier ministre italien, M. Romano Prodi, le directeur pour les relations internationales du centre Simon Wiesenthal, M. Shimon Samuels, a fait part de sa profonde préoccupation devant la déclaration de M. Prodi faite à Riad la semaine dernière : « Selon l’Unita du 22 avril, vous avez déclaré que ’l’Italie se bat pour un Hamas démocratique et coopératif plutôt que pour sa marginalisation d’autant que son élimination paraît totalement irréaliste...’. Cette citation évoque aussi votre accord avec la position saoudienne selon laquelle ’les Israéliens ne peuvent pas reconnaître une partie d’un gouvernement et non l’autre ...’ »

M. Samuels a fait remarqué à M. Prodi : « Si seulement l’Europe avait en 1932 isolé la coalition allemande démocratiquement élue qui incluait le parti nazi comme partenaire mineur ! ’Mein Kampf’, le manifeste d’Hitler appelant à la destruction était connu du public. Aujourd’hui, personne ne peut dire ignorer la Charte du Hamas qui pousse à l’extermination. »

La lettre poursuit : « Le gouvernement palestinien d’union n’est pas comme la coalition autrichienne récente et démocratiquement élue, conduite par Haider et que l’Union européenne a mis en quarantaine, alors qu’elle collaborait avec ses éléments non haideriens. L’Europe a superbement décidé de chasser Haider du terrain politique autrichien bien que son Parti du peuple soit nettement moins dangereux qu’un Hamas soumis au ’Jihad’. »

M. Samuels a ajouté : « Le Quartette a posé le rejet palestinien du terrorisme comme condition au processus de paix au Proche Orient. A la suite de l’élection du Hamas, l’Union européenne a ajouté son propre engagement d’isoler le gouvernement palestinien jusqu’à ce qu’il accepte les trois conditions suivantes : fin du terrorisme, acceptation des accords antérieurs, reconnaissance d’Israël comme partenaire pour la paix. L’Union européenne a inscrit les deux ailes du Hamas, la politique et la militaire, sur la liste des organisations terroristes. En fait, et juste ce mercredi, le Hamas n’en a pas moins revendiqué le lancement de 40 missiles et 70 mortiers durant le week-end sur Israël. Le Premier ministre Ismail Haniyeh a publiquement et sans honte annoncé la fin par le Hamas de la trêve avec Israël, qui est régulièrement violée. »

« Ainsi, Monsieur le Premier ministre, vous soutenez ce cancer terroriste qui détruit tout espoir de paix en Palestine et qui est un mouvement idéologique menaçant la stabilité régionale et globale. »

Rappelant que « l’Italie avait soutenu une guerre sans compromission avec les Brigades rouges qui étaient écloses sur son propre territoire, et ce jusqu’à l’écrasement de ce terrorisme et sa ’repentance’ », M. Samuels a demandé : « Pourquoi l’Italie violerait-elle alors ses obligations envers le Quartette et l’Union européenne ? La vie des victimes innocentes du terrorisme palestinien a-t-elle moins de prix que celle des victimes des Brigades rouges ? »

Le centre Wiesenthal a demandé à M. Prodi qu’il se rende compte « à quel point se montrer conciliant avec le Hamas encouragerait inévitablement ce dernier à commettre d’autres atrocités », et donc « lui demande de rétracter publiquement sa déclaration de Riad lourde de responsabilité morale quant à ses conséquences. »



Retourner à l'article Le Centre Wiesenthal s’lve contre la dclaration faite Riad par le Premier ministre italien :

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.