Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

"L’antisémitisme à Manchester est sous-estimé.

Jewish Chronicle - de Londres, traduit par Hanna Barnett

La revendication vient de Lior Giladi, super intendant de la police de Salford, quand il a parlé lors d’un meeting à Hillock Hebrew Congregation de Whitefield dans la soirée du dimanche 11 juin courant.

Le superintendant Giladi, natif d’Israël a dit aux gens présents : « Il y a un grand pourcentage d’incidents antisémites non reportés à Broughton Park » - localité à forte concentration juive.

Il a affirmé qu’en moyenne il y a deux ou trois incidents rapportés chaque semaine.

Pour certains sont des attaques physiques mais il affirme que la plupart sont des agressions « de type anti-sociales et de bas niveau ».

Par exemple, des familles marchant dans la rue le Shabbath ont reçu des oeufs ou de l’eau, lancés sur eux, ou ont à souffrir d’abus verbaux. Il a ajouté que les nouvelles unités de police mobile dans les quartiers juifs encourageaient les victimes des attaques à donner des détails, les rapporter, même le shabbat.

Il a aussi expressément demandé à la communauté juive de rapporter tous les incidents racistes, notant : « Si les incidents ne sont pas rapportés, les ressources ne pourront être mises en place pour combattre les actes racistes ».

En février dernier la Jewish Chronicle a ouvert un débat sur le rapport de la Commission de Securité de la Communauté, (Community Security Trust), qui faisait état d’actes de haine contre les Juifs de l’ensemble de Manchester qui a une population juive juste en-dessous de 30.000, délits qui ont augmenté de 40 % en 2005 à 132 % comparés avec 94 d’incidents rapportés au CST en 2004. Le nombre de l’ensemble de Londres pour 2005 avait lui baissé de 30 % par rapport a l’année précédente.

Un speaker de l’Autorité de police de Manchester affirme à la Jewish Chronicle : « Nous sommes toujours soucieux d’améliorer nos sources d’information sur les attaques antisémites. Le CST est toujours le bienvenu pour rapporter des incidents à la police, si pour quelque raison que ce soit la victime décide de rester anonyme ».

Le superintendant Giladi qui est arrivé enfant en Grande-Bretagne est le fondateur et président de 30 membres de la Police Juive de Manchester. Il a dit qu’il avait dû insister pour convaincre ses supérieurs que les Juifs avaient besoin de leur propre association".

Même page, un autre article :

"Les chefs de la Sécurité Juive ont appelé les parents et membres du personnel de l’école primaire Hasmonean à plus de vigilance à la suite d’un incident à la suite duquel la police a effectué un contrôle d’expertise sur une d’une valise suspecte aperçue devant l’école Hasmonean à Hendon, dans le nord-ouest de Londres.

Les rues avoisinant l’école à Shirehall Lane ont été fermées pendant que les policiers, spécialistes des démantèlements de bombes de Scotland Yard ont accouru sur place vendredi 9 juin. Ce qui a entraîné un désordre du trafic aux environs de Hendon, Golders Green et les environs adjacents durant la plupart de la matinée.

Un membre de la police a dit à la Jewish Chronicle que la valise posée la contre une fence était sans danger.

Cependant une source de la Community Trust, CST a rappelé qu’il y avait obligation d’être en alerte face à tout acte pouvant avoir lieu devant les écoles juives et autres bâtiments communaux.

Le directeur des communication de la CST, Mack Gardner affirme : « La vitesse et le professionnalisme avec lesquels l’école, la CST et la police ont répondu à cet incident prouvent bien combien est sérieuse la menace actuelle portée sur la communauté juive. »

Jewish Chronicle du 2 juin,

"A Slough, une banlieue de Londres, un marchand pakistanais, Osam Sabar, qui faisait du commerce avec Israël, demande la protection de la police car il a eu des menaces venant du Muslim Public Affairs Committee, MPAC qui l’accuse de stocker sans honte des produits israéliens.

Les gens du MPAC parlent de la nécessité de boycotter ses produits israéliens.

Osam Sabar répond : « Je suis musulman et travaille avec des Juifs et des gens de tous horizons. Je m’en fous de ce que la MPAC dit. Je ne vois aucun mal à vendre des produits en provenance d’Israël et je continuerai à le faire tant que je les aurai à un bon prix. »



Retourner à l'article "L’antisémitisme à Manchester est sous-estimé.

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.