Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Olmert : « Faire tout son possible pour négocier »

CRIF

Devant le Grand Rabbin de France, Joseph Sitruk, le Président du CRIF, Roger Cukierman, le Président du Congrès Juif Européen, Pierre Besnainou, le Président du Consistoire Central, Jean Kahn, le Président du Consistoire de Paris, Joël Mergui et un parterre de plusieurs centaines d’invités, Ehud Olmert a donné toute la mesure de l’importance des relations entre Israël et la France et sa communauté juive.

Souhaitant « parler avec son cœur », le premier ministre israélien a rendu hommage aux juifs de France qui sont tant investis dans leurs relations avec Israël.

Revenant sur la détresse qui les a touchés ces dernières années du fait de la recrudescence des actes antisémites, particulièrement l’assassinat d’Ilan Halimi, il a fait part de sa profonde empathie devant « ce qui touche le nerf le plus sensible de la mémoire collective juive ». Dans le même temps, il a loué l’action du Président Jacques Chirac qui a su mettre en œuvre une politique à la hauteur de cette situation. Lui et son Premier Ministre, Dominique de Villepin, « sont des partenaires extraordinaires dans la lutte contre toute expression d’agression contre les Juifs, ce qui est vrai aussi d’autres figures politiques françaises, unies sur cette question » a t-il ajouté.

Sur la situation en Israël et Proche-Orient, le Premier Ministre a rappelé qu’il n’y a pas un jour depuis la maladie d’Ariel Sharon où il ne prie pas pour son réveil, ne serait-ce qu’un instant, pour qu’il puisse voir l’évolution du processus qu’il a initié.
L’ancien Premier Ministre israélien avait compris que le temps était venu pour Israël de prendre son destin en main et de cesser de tergiverser sur les dispositions de la partie palestinienne quand au processus de paix. « Israël n’a jamais appartenu à un autre peuple que le peuple juif » a ajouté Olmert mais « force est de constater que vivent sur cette terre des gens qui ne veulent pas vivre avec nous et avec lesquels nous ne voulons pas vivre. Bien que chaque pouce de cette terre soit sacrée, mieux vaut renoncer à l’avoir entière et assurer l’avenir d’un Etat juif démocratique. »

Fort de l’héritage politique d’Ariel Sharon, Olmert s’est dit prêt à faire tout son possible pour recourir à la négociation mais il reconnaît aussi qu’en cas d’échec, il n’y a pas d’autre issue que de décider unilatéralement des choses. Or comment négocier avec le Hamas ? Les trois conditions à une reconnaissance de ce mouvement terroriste, posées notamment par le Président Chirac, ne sont pas à ce stade satisfaites. Israël n’est prêt à aucune concession par rapport au Hamas, ni aucun mouvement terroriste « Israël ne cessera jamais le combat contre le terrorisme et il ne s’en excusera jamais ». Il est du devoir d’un Etat de défendre ses citoyens, Israël le fait et continuera à la faire, il ne s’agit aucunement de viser les civils palestiniens même si parfois, ce sont eux qui font malheureusement les frais de cette lutte sans merci.

Rappelant la permanence de Jérusalem, capitale une et indivisible d’Israël et du peuple juif, Olmert a insisté sur ce lien extraordinaire qui unit les Juifs de France et Israël. Avec une pointe de malice, le Premier Ministre a dit à l’assistance qu’elle vivait dans un pays formidable et qu’il en était heureux, mais qu’il serait plus heureux encore de les revoir en Israël.



Retourner à l'article Olmert : « Faire tout son possible pour négocier »

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.