Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Le « Daily Telegraph » : la Syrie a expulsé des chefs du terrorisme

Gil Hoffman - Jerusalem Post

Le jihad Islamique est derrière l’attentat-suicide du 25 février dans la discothèque « the Stage » de Tel-Aviv, dans laquelle cinq Israéliens ont perdu la vie et plus de 50 ont subi de graves blessures.

« Ils sont partis et ils m’ont dit qu’ils sont partis, » a dit le chef expérimenté de l’OLP à Damas Khaled Fahum, au « Daily Telegraph » .

Mashaal est parti pour le Qatar, tandis que Shallah est abrité par le Hezbollah au Liban, a-t-il ajouté. « Le gouvernement a fermé leurs bureaux, a coupé leurs téléphones et a fermé leur email, » a dit Fahum. « Je sais cela par les deux côtés. »

En attendant, « Sunday Times » a annoncé qu’Israël avait passé aux Etats-Unis les transcriptions d’une conversation téléphonique dans laquelle Shallah ordonne le 25 février, l’attentat-suicide sur la promenade du littoral de Tel-Aviv.

La semaine dernière, la Secrétaire d’État Américaine, Condoleezza Rice a dit « il y a des preuves fermes, que le Jihad Islamique palestinien qui siège à Damas connaissait non seulement ces attaques, mais a été impliqué dans leur organisation. »

Condoleezza Ricea dit que quoique la mesure de la participation syrienne dans l’organisation de l’attentat soit inconnue, « la Syrie doit être tenue pour responsable. »

À la réunion de Cabinet de la semaine dernière, le Premier Ministre Ariel Sharon et le Ministre de la Défense Nationale Shaul Mofaz ont dit qu’Israël emploiera l’information du service de renseignement pour prouver que la Syrie était derrière l’attentat-suicide à Tel-Aviv.

Selon eux, la preuve irréfutable a dans ce but été envoyée au Etats-Unis et des alliés Européens sélectionnés.

« Nous avons l’information du service de renseignement que les ordres sont venus du Jihad Islamique en Syrie, » a dit une source senior près de Sharon. « Nous savons d’où les ordres pour l’attentat ont été publiés, nous savons où ils ont été envoyés et nous savons que le service de renseignement syrien a été impliqué et a fourni de l’appui logistique. »

Mofaz a dit au cabinet qu’une cellule de Jihad Islamique à Djénine a recruté le terroriste à Tulkarem conformément aux ordres de Damas.

Mofaz a dit qu’Israël avait arrêté des agents secrets du Jihad Islamique dans Tulkarem, mais Mofaz et Sharon ont souligné que l’Autorité Palestinienne n’avait encore pris aucune action contre le groupe, bien qu’Israël ait donné les noms à l’Autorité Palestinienne, des agents secrets du Jihad Islamique recherchés.

« Bien que nous sachions sans aucun doute que les ordres sont venus d’éléments du Jihad Islamique en Syrie, ce fait n’est pas suffisant pour délier l’Autorité Palestinienne de sa responsabilité du départ du terroriste et de son obligation d’agir contre ses associés dans le crime, » a dit Sharon.

Les officiels israéliens ont dit que le Président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas doit trouver les conspirateurs de l’attentat avant les pourparlers sur la remise de cinq des villes de la Rive occidentale.

« Nous attendons pour entendre les résultats de l’enquête [palestinienne] dans l’attentat qui est venu de la même ville que celle que nous pourrions remettre, » a dit le porte-parole israélien Assaf Shariv.

Abbas a dit que les Palestiniens ont continué à enquêter sur l’attentat « malgré le fait qu’il a été orchestré d’endroits pour lesquels nous n’avons aucune responsabilité ». Il a dit qu’il n’avait aucune information reliant la Syrie à l’attentat...


Margot Dudkevtich a contribué à ce rapport.



Retourner à l'article Le « Daily Telegraph » : la Syrie a expulsé des chefs du terrorisme

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.