Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Le 60eme anniversaire de la libération d’Auschwitz vue par la presse Israélienne

service de Presse de l’ambassade de France en Israël

Le quotidien publie de longs extraits du discours du ministre des Affaires étrangères israélien, Sylvan Shalom, lors de la session spéciale de l’Assemblée générale des Nations Unies, à laquelle ont participé 150 des 191 pays membres de l’organisation.

« En tant que ministre des Affaires étrangères de l’Etat d’Israël, je veux dire, au nom des victimes et des rescapés et au nom du peuple juif : Plus jamais ça ! », a déclaré en hébreu le chef de la diplomatie israélienne avant de rappeler à la communauté internationale que l’antisémitisme était encore vivant. « Nous avons été témoins durant cette dernière décennie d’une augmentation préoccupante des tentatives de nier la Shoah. Aussi incroyable que cela puisse paraître, certains tentent d’effacer l’histoire de six millions d’assassinats », a affirmé M. Shalom en haussant le ton. « Y’a-t-il plus grave que d’avoir déporté des Juifs, d’avoir bafoué leur dignité, volé leurs dents et leurs cheveux, fait d’eux des numéros, des savons, et de la cendre dans les fours crématoires de Treblinka ou de Dachau ? La réponse est oui : ce qui est plus grave encore, c’est de nier cette réalité », a-t-il déclaré.

« Nous devons empêcher que l’horreur de la Shoah se reproduise. Nous devons être vigilants face au regain d’antisémitisme et être prêt à combattre chaque démonstration d’antisémitisme », a déclaré pour sa part le Secrétaire général des Nations Unies, K. Annan, lors de son discours, relayé par le Haaretz.

Le Yédiot et le Maariv publient par ailleurs le verbatim du discours prononcé à la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies par le prix Nobel Elie Wiesel. L’écrivain a dit dans son discours, qui fut l’un des temps forts de cette session spéciale, que « pour les morts qui ont été abandonnés par Dieu et trahis par l’Humanité, la victoire et la libération sont venus trop tard. Mais pour nos enfants et les vôtres, nous devons être les témoins de ce qui s’est passé là-bas. »

« Le monde a-t-il appris la leçon de la Shoah ? », titre le Maariv, qui fait état d’une recrudescence de l’antisémitisme en Russie. Le journal indique ainsi qu’un manifeste a été signé par 500 personnalités publiques russes - dont 19 députés de la Douma - appelant à mettre hors-la loi les organisations juives et affirmant que « les Juifs tiennent des cérémonies religieuses sanglantes ».

Le Haaretz rend hommage aux efforts déployés par M. Annan pour mettre sur pied ces commémorations. Selon le journal, le Secrétaire général s’est impliqué activement dans les préparatifs et a notamment court-circuité l’un des règlements de l’ONU interdisant de prier à l’intérieur du bâtiment et a autorisé qu’une prière juive soit chantée lors de l’inauguration d’une exposition de photos consacrée à Auschwitz.

Dans un autre article, intitulé « le monde commémore les 60 ans de la libération d’Auschwitz », le Haaretz publie en page 2 une photo du Mémorial de la Shoah à Paris qui sera inauguré à Paris aujourd’hui par le président français, Jacques Chirac.



Retourner à l'article Le 60eme anniversaire de la libération d’Auschwitz vue par la presse Israélienne

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.