Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Les terroristes palestiniens défient Abbas en bravant Israël

Douze soldats israéliens ont été blessés,, dont un grièvement, par un tir de roquette du Hamas contre la base militaire Nahal Oz, proche de la bande de Gaza. Les terroristes palestiniens parviennent rarement à atteindre des objectifs militaires sur le territoire israélien.

Le Hamas a revendiqué cette attaque, présentée comme des représailles à la mort de sept Palestiniens tués par un obus israélien la veille.

Quelques heures plus tôt, les soldats israéliens ont tué deux Palestiniens armés qui leur avaient tendu une embuscade au point de passage d’Erez, poste frontière entre la bande de Gaza et Israël. Le corps de l’un des deux assaillants a été retrouvé, plus de 12 heures après l’incident, du côté palestinien de la frontière vers lequel il avait réussi à prendre la fuite après avoir été grièvement blessé.

L’embuscade d’Erez a été revendiquée par le Djihad islamique et les Brigades d’Al Aksa, qui, avec le Hamas, défient Abbas, qui avait incité les groupes terroristes à la retenue avant les élections.

Ce dernier, alias Abou Mazen, a lancé un appel en faveur d’un arrêt des violences anti-israéliennes, que le candidat du Fatah à la succession de Yasser Arafat juge contraire aux effets recherchés en raison des représailles israéliennes qu’elles provoquent.

« Les déclarations d’Abou Mazen ont choqué le peuple palestinien et elles vont à l’encontre du consensus », a affirmé Sami Abou Zouhri du Hamas. « La résistance continuera jusqu’à la fin de l’occupation. »

L’imminence de l’élection présidentielle palestinienne et la prochaine mise en oeuvre par Israël de son plan de retrait de Gaza ont entraîné une escalade des violences dans ce territoire.

Le Premier ministre israélien, Ariel Sharon, a mis en garde les Palestiniens contre les conséquences de cette escalade sur la création de leur Etat.

« Si les Palestiniens continuent ce qu’ils sont en train de faire, je pense qu’ils ne pourront atteindre aucun objectif national », a déclaré Sharon mardi.

En pleine campagne électorale, Abbas a adopté la rhétorique des terroristes mardi après la mort des sept Palestiniens tués par Israël, qualifié d’« ennemi sioniste ».

Interrogé sur cette expression, Abou Mazen a déclaré à Reuters qu’il s’agissait d’une réaction à cet incident : « Je condamne l’agression israélienne (...) qui ne nous conduira jamais à la paix et qui pourrait entraver les élections. »

En déplacement à Hébron, en Cisjordanie, Abbas a répété qu’il poursuivrait les objectifs fixés par Yasser Arafat sur la création d’un Etat palestinien dans l’ensemble de la Cisjordanie et de la bande de Gaza avec Jérusalem-Est pour capitale, et sur le retour des réfugiés.



Retourner à l'article Les terroristes palestiniens défient Abbas en bravant Israël

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.