Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Carton jaune pour Arafat ?

David, 22 ans, étudiant en droit

Il paraît également improbable que Sharon et son gouvernement n’aient pas réalisé que l’expulsion d’Arafat aurait pour principale conséquence un embrasement de la région et lui permettrait de s’exhiber en martyr et d’accentuer sa propagande dans les médias du monde entier. On est dans le droit de se demander alors pourquoi le cabinet de Sharon a pris une telle décision mais surtout pourquoi il a décidé de la divulguer.

Il me semble que la stratégie du gouvernement Israélien ne se situe pas dans le cadre de la lutte Sharon/Arafat mais s’inscrit dans le cadre de la lutte d’Israël contre le Hamas.

Depuis la nomination de Mahmoud Abbas au poste de premier ministre, qui a marqué la fin des attentats signés des brigades des martyrs d’Al Aqsa (groupe armé lié au Fatah), le Hamas est l’organisation qui, de fait, est devenue l’organisation terroriste numéro un devant ses concurrentes, Djihad Islamique et Brigades d’Al Aqsa. Cette organisation est, à ce titre, en passe de supplanter le Fatah dans le cœur des palestiniens en raison de la résistance acharnée qu’elle mène contre Israël à la différence du Fatah et d’Abbas, taxé de « collaborationnisme » par un grand nombre de Palestiniens.

Israël ne peut pas lutter seul contre le Hamas et il est nécessaire que les services de sécurité palestiniens qui sont entre les mains du Fatah participent au désarmement ; mais un tel désarmement nécessite une forte popularité du Fatah parmi les palestiniens, popularité nécessairement liée à celle du Raïs.
Terje Roed-Larsen, coordinateur spécial de l’Onu pour le processus de paix au Proche-Orient, a déclaré récemment que « Sans soutien populaire, aucun Premier ministre palestinien ne peut aujourd’hui s’opposer de façon efficace au terrorisme et aux organisations terroristes ».
Israël a compris que le seul moyen de restaurer le soutien populaire du premier ministre passe par un soutien inconditionnel des palestiniens à Yasser Arafat plutôt qu’au Cheikh Yacine, le chef spirituel du Hamas.
Israël a également compris que ce soutien sera accru si Arafat se retrouve en position de Martyr résistant, depuis la Moukhata ou il est confiné, aux menaces d’expulsion et même de mort, proférées par le gouvernement Israélien.

Les premières réactions à l’annonce Israélienne de l’expulsion d’Arafat ne se sont pas faites attendre, manifestations de soutien inconditionnel au chef de l’autorité palestinienne, condamnation unanime de la communauté internationale, peur des islamistes de se trouver responsables de l’expulsion d’Arafat en cas de nouvel attentat, et peur secrète d’Arafat d’être effectivement expulsé ou tué en cas de nouvel acte de terrorisme.

Cette cure de jouvence offerte par Israël à Yasser Arafat lui donnera-t-elle le « soutien populaire » nécessaire à une action de l’autorité contre les terroristes ?

Israël attend la réponse…



Retourner à l'article Carton jaune pour Arafat ?

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.