Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Danny Ayalon remet les pendules à l’heure dans une vidéo « La vérité sur la Cisjordanie » provoquant l’ire des faussaires de l’Autorité palestinienne

Hélène Keller-Lind

Une vidéo irréfutable rappelle des vérités occultés par le narratif mensonger palestinien

La vidéo est à voir au plus tôt. Et elle devrait être vue par tous les décideurs qui se préoccupent du Moyen-Orient....Dans une démonstration simple, irréfutable, accompagnée de croquis style dessin animé, le vice-ministre des Affaires étrangères israélien, Danny Ayalon, met à mal le narratif mensonger du Fatah et de l’Autorité palestinienne ou de la Ligue Arabe, adopté pourtant par la plupart des commentateurs et journalistes, et, plus graves, hommes politiques.

Alors que «  Cisjordanie  » est un terme récent, que les Territoires ne peuvent être qualifiés d’occupés – ce que ne se prive pas de faire l’UE, par exemple – mais de disputés, qu’Israël a d’ores et déjà fait de pénibles concessions territoriales au regard de la Déclaration Balfour, que les implantations n’ont rien d’illégal au regard du droit international, que les « frontières de 67 » n’en sont pas, etc.

Et si Danny Ayalon s’exprime ici, dans une vidéo réalisée par son ministère avec en anglais des sous-titres sont accessibles en plusieurs langues, français y compris – il suffit de cliquer sur « cc » au bas de la vidéo et choisir la langue avant qu’elle commence -. http://www.youtube.com/dannyayalon

Il y en a assez, dit-il dans un communiqué, de s’en tenir à un discours de paix commecela a été fait jusqu’ici. Il faut enfin « parler de faits, de droits, d’histoire, de droit international qui sont peu connus... » Et, ajoute-t-il, « nous vivons à une époque où l’image, les gros titres, sont plus importants que le contexte, l’historique des faits, et l’histoire.... Les réseaux sociaux en général et Youtube en particulier sont des champs de bataille majeurs dans le clash des narratifs et en matière de diplomatie publique. Il est crucial qu’une forte présence israélienne, basée sur des droits, soit entendue, surtout pour le profil démographique de Youtube, plus intéressée par des explications faciles à absorber. »

L’Autorité palestinienne réagit avec fureur à une vidéo qui met à mal son narratif. Danny Ayalon démonte un mensonge de plus et lui lance un défi : en débattre publiquement...

Bien évidemment l’Autorité palestinienne a réagi avec fureur en voyant ainsi son narratif mensonger ainsi mis à mal, notamment par la bouche de son négociateur en chef Saeb Ererkat qui avait fait mine de démissionner il y a quelque temps mais est, bien entendu, revenu sur sa décision...Il accuse Israël de prouver avec cette vidéo que l’État hébreu « veut le conflit » y « présente une version cynique et fausse de l’histoire et du droit international. »

Danny Ayalon met à mal cette protestation aussi : elle démontre, en effet, que le négociateur – à vie – ne dit pas vrai lorsqu’il prétend, par exemple, dit-il, « qu’Israël aurait été admis au sein de l’ONU avec la résolution 181 de l’ONU alors qu’en fait l’Etat hébreu l’a été par la résolution 273 en 1949. » Et il met l’Autorité palestinienne au défi de « débattre publiquement de toutes ces questions avant septembre »...On peut retrouver ces éléments sur Twitter également et y suivre régulièrement Danny Ayalon Ainsi que sur son site Internet



Retourner à l'article Danny Ayalon remet les pendules à l’heure dans une vidéo « La vérité sur la Cisjordanie » provoquant l’ire des faussaires de l’Autorité palestinienne

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.