Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Le Premier ministre irakien a estimé que cette affaire montrait que la France ne pouvait rester neutre en Irak, à quelques heures de l’expiration de l’ultimatum lancé à Paris par les ravisseurs des deux journalistes français.

La guerre contre le terrorisme est « une guerre rude », explique le chef du gouvernement irakien dans un entretien paru dans « Le Monde » et accordé également au « Corriere de la Serra », au groupe de presse Knight-Readers et aux quotidiens « Washington Post », « Sunday Times » et « Los Angeles Times ».

Pour M. Allaoui, « La France ne sera pas épargnée, pas plus que l’Italie, l’Espagne ou l’Egypte ». « Les attentats de produiront à Paris, à Nice, à Cannes ou à San Francisco », prévient-il, estimant que « les gouvernements qui décident de rester sur la défensive seront les prochaines cibles des terroristes ».

Pour le Premier ministre irakien, « les Français, ainsi que tous les pays démocratiques, ne peuvent pas se contenter d’adopter une position passive », car « le terrorisme ne connaît aucune limite ». « Eviter la confrontation n’est pas une réponse », souligne-t-il.

Estimant que « l’Irak est devenu le théâtre majeur de confrontation du terrorisme », Iyad Allaoui appelle enfin « les peuples » à « prendre leurs responsabilités ». « Laissez-moi vous dire que les Français, malgré tout le bruit qu’ils font -’Nous ne voulons pas la guerre’- auront bientôt à combattre les terroristes », conclut-il. AP



Retourner à l'article Le Premier ministre irakien a estimé que cette affaire montrait que la France ne pouvait rester neutre en Irak, à quelques heures de l’expiration de l’ultimatum lancé à Paris par les ravisseurs des deux journalistes français.

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.