Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Communiqué de presse suite à la rencontre du Premier ministre Sharon avec son homologue palestinien

Lettre d’information éditée par l’Ambassade d’Israël en France

Le Premier ministre a souhaité la bienvenue à ses invités et a exprimé l’espoir qu’après cette rencontre et les changements qui en résulteront au Proche-Orient, l’Etat d’Israël et l’Autorité palestinienne progresseront dans le processus vers la paix et la sécurité.
 

Le Premier ministre a exigé de son homologue qu’il agisse au plus vite afin de faire cesser le terrorisme et qu’il prenne des mesures concrètes sur le terrain telles que le démantèlement des organisations terroristes, l’arrestation des terroristes, la confiscation des armes illégales, la cessation de l’incitation à la violence et l’instauration d’un climat de paix. Le Premier ministre a précisé que seulement après l’anéantissement du terrorisme, il serait possible d’obtenir cette paix tant souhaitée.
 
Le Premier ministre a réitéré la proposition qu’il avait émise lors de la précédente rencontre : il ordonnera aux services de sécurité d’effectuer des changements immédiats dans la bande de Gaza et en Judée-Samarie afin de permettre plus facilement aux Palestiniens de prendre le relais, de devenir responsables de la sécurité dans ces régions et d’agir réellement et sincèrement pour la cessation du terrorisme. La signification de la démarche ordonnée par le Premier ministre est une différente répartition des forces israéliennes qui inclura le retrait des villes principales de Judée-Samarie et la réduction de la présence militaire israélienne. Toutefois, le Premier ministre a précisé que si les Israéliens étaient menacés dans les zones gouvernées par les Palestiniens et que ceux-ci ne faisaient rien pour l’empêcher, Tsahal n’hésiterait pas à agir pour prévenir ce danger.
 
De même, le Premier ministre a annoncé que la liste des prisonniers palestiniens serait passée en revue afin de décider qui pourrait être libéré. En outre, le Premier ministre a annoncé une longue liste de mesures dont l’objectif serait l’allègement des conditions de vie des Palestiniens, la promotion du commerce et l’encouragement de l’économie palestinienne. Parmi les étapes détaillées par le Premier ministre :
 

  •  La fin du bouclage de Judée-Samarie et de Gaza
  •  L’attribution de laisser-passer permanents aux responsables palestiniens
  •  Israël passera en revue les listes des détenus et vérifiera lesquels peuvent être libérés. Israël libérera les détenus administratifs ; en réponse aux demandes des Palestiniens, il a été décidé de libérer les détenus Taissir Khaled et Abou Soukar. Chaque détenu sera tenu, au moment de sa libération, de signer un document dans lequel il s’engagera à ne pas être impliqué dans le terrorisme.
  •  Il a été décidé d’augmenter les transferts de fonds palestiniens détenus en Israël à 150 millions de shekels par mois.
  •  Un quota de 25 mille ouvriers en Israël sera fixé, 15 000 à Gaza et 10 000 en Judée-Samarie.
  •  L’autorisation de coucher en Israël pour 2000 ouvriers palestiniens
  •  Le nombre d’ouvriers palestiniens dans les zones industrielles sera augmenté et Israël œuvrera pour l’agrandissement de ces zones
  •  Le nombre d’hommes d’affaires se déplaçant dans les territoires de l’Autorité Palestinienne et en Israël a été augmenté à 8000. De même, les heures d’ouverture des passages de marchandises ont été augmentées.
  •  L’augmentation des allègements pour les organisations humanitaires sur le terrain   Le Premier ministre a déclaré que tant que la situation sécuritaire s’améliorera, Israël réagira positivement et la population palestinienne sentira le changement. Le Premier ministre a fait savoir à son homologue palestinien que si les Palestiniens parviennent à anéantir le terrorisme et la violence, l’Etat d’Israël sera prêt à négocier avec eux, conformément aux conditions, aux principes et aux étapes fixées dans l’allocution du président Bush du 24 juin 2002. Lors de ces négociations, il sera décidé de la création d’un Etat palestinien provisoire puis d’un Etat permanent.   A la fin de la rencontre, il a été convenu que le dialogue serait poursuivi, qu’auraient lieu des rencontres de travail à différents niveaux et que ce processus serait suivi par les deux dirigeants.


Retourner à l'article Communiqué de presse suite à la rencontre du Premier ministre Sharon avec son homologue palestinien

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.