Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Les Etats-Unis ne s’opposeront pas à un Iran nucléaire

Par Alan M. Dershowitz, avocat international - www.FrontPagemagazine.com | Adaptation par Albert Soued, http://soued.chez.com

En effet, l’ex-conseiller à la sécurité nationale Zbigniew Brzezinski, qui a participé aux discussions à la Maison Blanche sur le Moyen Orient, avait menacé que si Israël cherchait à détruire les installations nucléaires iraniennes, son pays était aussi très capable de détruire les avions israéliens en mission.

Gates a reconnu avoir écrit un Mémo, mais il nie son contenu, disant qu’il s’agissait d’un simple rappel et un officiel de la Maison Blanche aurait confirmé ses dires. En fait rien n’indique que l’administration Obama soit prête à affronter la grave menace qu’est un Iran nucléaire. La politique qui semble émerger de la Maison Blanche est celle qu’on appelle « endiguement ».

De quoi s’agit-il ? C’est tout simplement un peu en-deçà d’une reconnaissance d’un échec. L’endiguement signifie que les Etats-Unis ne réussiront pas à stopper l’Iran dans sa course effrénée vers l’arme atomique, mais qu’ils accepteront cette éventualité, tout en cherchant à le dissuader d’utiliser cette arme et en déployant des mesures défensives. Les défenseurs de cette politique donnent comme exemple la Corée du Nord, qui possède des armes nucléaires et qui a été « endiguée », c’est-à-dire qui a été empêchée de les utiliser (1). Mais peut-on vraiment comparer l’Iran à la Corée du Nord ?

La Corée du Nord est un régime communiste laïc, n’aimant pas les risques et qui n’a pas menacé l’existence d’un ennemi, dont le but est de se maintenir au pouvoir, en contrôlant son peuple d’une manière autoritaire. L’Iran est une théocratie apocalyptique qui croit avoir l’obligation religieuse de détruire Israël et de menacer les Etats-Unis. A l’opposé de la Corée du Nord, l’Iran agit par pays ou groupes intermédiaires, comme la Syrie, le Hezbollah, le Hamas ou d’autres. Il peut très bien céder des armes et des « bombes sales » à ces groupes ou à des sympathisants.

Lors de la campagne électorale pour la présidence, Obama a déclaré qu’il ne tolérerait pas que l’Iran développe des armes nucléaires. Il avait assuré qu’il avait compris qu’un Iran nucléaire au Moyen Orient changeait la donne et menaçait directement les Etats-Unis et ses alliés. Aujourd’hui, il semble avoir changé d’attitude à cet égard.
Si l’Amérique est prête à accepter un Iran nucléaire, alors elle n’a aucun droit de demander à Israël d’accepter les risques qui en découlent pour sa population. Toute nation a le droit inaliénable de protéger ses citoyens contre une menace mortelle.
Obama a dit lui-même qu’Israël est une nation construite sur les cendres de l’Holocauste et ce pays a le droit de prendre toutes les mesures militaires pour empêcher un autre désastre, provoqué par un pays possédant une arme répandant la mort et qui a menacé à maintes reprises de l’utiliser contre lui.

Dans les années 30, le monde a ignoré les menaces explicites d’un tyran qui voulait détruire le peuple Juif, et qui a presque réussi dans les années 40. Il ne faut pas s’attendre à ce qu’Israël ignore les intentions létales du successeur d’Hitler qui, tout en niant le 1er Holocauste, menace d’en faire un second.

Les Etats-Unis ont promis de considérer qu’une attaque nucléaire contre Israël, comme une attaque contre leur pays. Mais l’Iran ne craint plus ces menaces puisque l’Administration Obama est revenue sur sa promesse de ne pas accepter un Iran nucléaire.

Elie Wiesel a bien décrit la situation en disant que l’Holocauste avait appris au peuple Juif de « croire plus aux menaces de nos ennemis qu’aux promesses de nos amis ».
La menace de l’Iran de détruire Israël doit être prise au sérieux, non seulement par Israël, mais aussi par les Etats-Unis. Si les Etats-Unis ne sont pas prêts à stopper l’Iran, alors Israël doit être prêt à se protéger !

Ne connaissant pas les tenants et les aboutissants de la situation sur le plan militaire, je n’incite pas ici Israël à attaquer les installations nucléaires de l’Iran. En termes pesés, j’affirme néanmoins en tant qu’avocat international, qu’Israël a le droit absolu – légalement, moralement et politiquement – d’agir dans ce sens, s’il est clair que c’est le seul moyen de protéger ses citoyens d’une attaque nucléaire. Et ceci est spécialement le cas, si le Secrétaire Gates a bien écrit dans son Mémorandum que les Etats-Unis « n’ont pas de politique pour contrecarrer les desseins de l’Iran », comme l’en tête du New York Tilmes vient de l’annoncer (2). Quelqu’un doit s’opposer à l’Iran. Un Iran avec des armes nucléaires est tout simplement une menace trop grande pour le monde pour qu’on l’accepte et qu’on l’« endigue » !


Notes de la traduction
(1) La Corée du Nord reste une menace pour ses voisins
(2) Il est probable que Mr B H Obama ait lui, un point de vue personnel sur l’avenir du Moyen Orient qui ne tienne aucunement compte de l’existence d’un état Juif libre et indépendant



Retourner à l'article Les Etats-Unis ne s’opposeront pas à un Iran nucléaire

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.