Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Iran pétition : à l’instar des États-Unis l’Europe doit sanctionner les Gardiens de la Révolution Islamique

Hélène Keller-Lind

Une sanction efficace contre l’Iran de la bombe

Parmi les sanctions efficaces à mener contre l’Iran des mollahs il y a l’arrêt des exportations d’essence vers ce pays, ce que préconise Benyamin Netanyahou dans son interview récente accordée à ABS News . Il évoquait également « d’autres sanctions » sans entrer dans le détail. Or, inscrire le Corps des Gardiens de la Révolution Islamique – CGRI- sur la liste des organisations terroristes de l’Union Européenne serait très efficace également. Et c’est ce que réclament des signataires citoyens de 8 pays européens, de premier plan pour la plupart, puisqu’on y trouve des Prix Nobel, ministres, ambassadeurs, des élus ou des universitaires. Issus de divers horizons politiques.

Qui est le CGRI

Ce corps des GRI, soit « quelque 125 000 hommes contrôle les Basij, une milice armée de volontaires composée de centaines de milliers de jeunes hommes et femmes qui maintiennent l’ordre jusque dans les plus petits hameaux iraniens et défendent les intérêts du régime des mollahs. Les Basij sont les fantassins du CGRI. Selon l’agence de presse contrôlée par l’état iranien, l’APRI, les organismes des Basij comptent quelque 12,5 millions d’adhérents, dont la plupart ne sont membres qu’à titre nominal et ne participent pas aux activités des Basij. Le statut de membre confère de nombreux avantages sociaux ; ainsi, l’organisme attire également beaucoup d’Iraniens moins intéressés par l’idéologie. Cependant, les noyaux durs constituent l’épine dorsale du régime . »

Soutien actif du Hezbollah, du Hamas ou autres groupes terroristes

La Constitution iranienne en vigueur aujourd’hui les charge « non seulement de la sauvegarde et de la protection des frontières, mais également du fardeau de la mission idéologique, c’est-à-dire le Djihad dans la voie de Dieu et la lutte dans la voie de l’expansion de la souveraineté de la loi de Dieu dans le monde. » C’est à ce titre que le CGRI soutient financièrement, entraîne et arme le Hezbollah, le Hamas, entre autres groupes terroristes palestiniens, ou d’autres terroristes dans le monde

Le CGRI en charge du nucléaire militaire iranien

Devenu puissance économique au sein du régime, le CGRI est également « responsable du développement et de la production d’armes de destruction massive, de l’importation de pièces destinées à de telles armes par le biais de sociétés écrans, ainsi que de l’incitation et de la facilitation du terrorisme international (y compris du soutien au Hamas, au Hezbollah, aux Talibans en Afghanistan et aux milices anti-occidentales en Irak) »

Le CGRI sévit également sur le territoire national

Disposant d’un réseau se surveillance de la population iranienne le CGRI, qui a contribué à mettre Ahmadinejad au pouvoir, est responsable de meurtres ou d’arrestations d’opposants iraniens. Il est clairement mis en cause entre autres par Human Rights Watch à cet égard

Pétition à signer

Parmi les signataires on relève surtout le nom de signataires autrichiens, allemands ou italiens. Pour la France, on note à ce jour celles du Député Maire Claude Goasguen ou du philosophe Alain Glucksmann



Retourner à l'article Iran pétition : à l’instar des États-Unis l’Europe doit sanctionner les Gardiens de la Révolution Islamique

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.