Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Réactions des pays du Golfe face à l´éventualité d´un Iran nucléaire

Par : L. Barkan | MEMRI Middle East Media Research Institute

En réaction, l´Iran a envoyé des messages menaçants et d´autres se voulant rassurants. L´ambassadeur d´Iran au Qatar, Abdollah Sohrabi, a mis en garde les pays du Golfe de ne pas laisser les États-Unis attaquer l´Iran de leur territoire, faisant valoir que « quand il y a une guerre, on ne sait pas qui attaque qui, et le feu brûle tout sur son passage. » De même, le quotidien conservateur iranien Qods a averti que si l´Iran était attaqué, il enverrait immédiatement des représailles contre les États du Golfe, et pas seulement contre les forces américaines sur leur sol - et que les conséquences en seraient insupportables pour ces Etats.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a également mis en garde les pays du Golfe quant à la présence américaine dans la région. En d´autres occasions, il a toutefois déclaré que le déploiement de systèmes de défense par les Etats-Unis était une affaire de routine qui ne dérangeait pas l´Iran, car nul pays n´osait l´attaquer. L´ambassadeur d´Iran au Koweït Ali Jannati s´est également voulu rassurant, précisant que l´Iran n´avait pas l´intention d´attaquer les Etats du Golfe.

Réaction officielle des Etats du Golfe : Renforcer la coopération entre les Etats du Golfe et prendre des mesures face àl´Iran

Les Etats du Golfe n´ont pas caché leur appréhension face à la possibilité d´un conflit militaire, réagissant sur deux terrains différents : ils ont d´abord cherché à renforcer la coopération entre eux. Par exemple, le 2 mars 2010, ils ont déclaré que la coopération sécuritaire avait été renforcée, notamment les forc es blindées, et que des forces navales communes seraient en outre établies.

Parallèlement, les Etats du Golfe ont utilisé la voie diplomatique face à l´Iran, à l´instar des pays occidentaux. Le 9 mars 2010, ils ont déclaré oeuvrer pour persuader l´Iran de coopérer pleinement avec l´Agence internationale de l´énergie atomique, précisant que si leurs efforts échouaient, ils prendraient des mesures pour faire imposer des sanctions à l´Iran.

Il convient de noter que les Etats du Golfe ont choisi quasi-unanimement d´ignorer la nouvelle du déploiement de systèmes de défense dans les bases américaines de leur pays ; des réactions isolées ont été émises à Bahreïn, dont celles du ministre des Affaires étrangères Khalid bin Ahmad, qui a précisé que le déploiement de missiles était une mesure strictement défensive qui ne menaçait personne.

Parallèlement, les Etats du Golfe ont également eu des contacts individuels avec l´Iran, contacts qui ne semblent pas forcément en phase avec la voie commune officielle adoptée par les Etats du Golfe. La Qatar a notamment exprimé sa pleine confiance dans les intentions pacifiques du programme nucléaire iranien, développant des relations plu s étroites avec l´Iran via un accord de coopération sécuritaire et des visites réciproques à visée diplomatique et sécuritaire.

En outre, l´Iran a annoncé la signature de pactes de non-agression avec trois pays du Golfe : le Qatar, Oman et le Koweït. Bien que des éléments au Koweït se soient empressés de nier, ils ont souligné que le Koweït adhérait au principe de ne pas servir de plate-forme à une attaque contre des pays voisins.

Si la position officielle des pays du Golfe est conforme à la position occidentale pour tout ce qui touche à la question du nucléaire iranien – recours à la voie diplomatique et sanctions si nécessaire -, les médias du Golfe ont opté pour un ton plus agressif.

Journalistes et chroniqueurs ont fait part de leurs craintes face à la perspective d´une guerre et des aspirations nucléaires iraniennes, suggérant des moyens de faire face à la situation. Le débat s´est focalisé sur la question de la coopération avec les Etats-Unis, la question étant de savoir si les Etats du Golfe doivent se préparer à se défendre contre l´Iran en coopérant avec les Etats-Unis ou renoncer à l´alliance avec l´Occident en formant un front homogène contre l´Iran.


Consulter le résumé en anglais des réactions parues dans la presse des Etats du Golfe : http://www.memri.org/report/en/0/0/...



Retourner à l'article Réactions des pays du Golfe face à l´éventualité d´un Iran nucléaire

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.