Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Tout le monde a en mémoire le calvaire d’Ilan Halimi

Karen Taïeb | Guysen

"Tout le monde a en mémoire le calvaire d’Ilan HALIMI.
Il y a 4 ans presque jour pour jour, ce jeune parisien de 23 ans est retrouvé nu, tondu, brûlé à l’essence, blessé au couteau, le corps abîmé par les tortures, agonisant le long d’une voie ferrée dans l’Essonne après avoir été kidnappé, séquestré et torturé durant 24 jours.

Avant de vivre l’horreur, Ilan Halimi mène avec sa mère et sa sœur une vie paisible et modeste dans le XIIème arrondissement.

Mais « le gang des barbares » voit la chose autrement, Ilan Halimi est juif : il a donc de l’argent.

A sa famille, on réclame une somme astronomique : jusqu’à 450 000 euros.

Parce que les préjugés peuvent engendrer la mort

Parce que la haine peut tuer

Parce que le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie peuvent conduire à l’irréparable

Il est important que Paris redise autant de fois qu’il sera nécessaire son intransigeance pour le respect des valeurs républicaines, pour les droits de l’homme et son combat contre toutes les formes de racismes.
C’est pourquoi,

  • Considérant le caractère antisémite du meurtre d’Ilan Halimi,
  • Considérant les 24 jours de calvaire subis et la cruauté de ses ravisseurs,
  • Considérant qu’Ilan Halimi était un enfant du XII° arrondissement de Paris,
  • Considérant que sa mémoire doit être associée à celle de Paris, au nom des valeurs républicaines, du vivre ensemble et de la lutte contre toutes les formes de racismes,

Nous émettons le vœu qu’un lieu de vie ou un jardin du XII° arrondissement de Paris se voit attribuer le nom d’Ilan Halimi.

Permettez-moi de former en même temps un autre vœu celui de ne plus avoir à attribuer à un lieu de Paris le nom d’un autre Brahim Bouarram, ce jeune Marocain jeté dans la Seine, le 1er mai 1995, par des manifestants issus d’un cortège du Front national.

Celui d’une autre Sohane, morte brûlée vive pour avoir refusé de se soumettre à la violence d’un jeune homme ou d’un autre Ilan Halimi séquestré, torturé, assassiné parce que juif."

KAREN TAIEB

Ce soir, émettons également le vœu qu’ enfin Guilad Shalit, otage du Hamas, soldat de Tsahal et citoyen français, puisse rentrer chez lui après une souffrance qui dure depuis 1328 jours
A la semaine prochaine,

Guy Senbel.



Retourner à l'article Tout le monde a en mémoire le calvaire d’Ilan Halimi

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.