Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Le Hezbollah n’est plus un paria !

Le Figaro | AFP

Il a insisté sur le fait que son parti ne craignait pas d’être boycotté par la communauté internationale ou des institutions financières comme le Fonds monétaire international (FMI), en cas de victoire aux législatives, comme ce fut le cas avec le Hamas palestinien en 2006, ni même par Washington.

« L’un des ambassadeurs européens nous a informé que les Américains traiteraient avec n’importe quel gouvernement, même s’ils souhaitaient la victoire » de la majorité antisyrienne, a-t-il ajouté.

Les législatives du 7 juin déboucheront soit sur la victoire de la majorité soutenue notamment par Washington et l’Arabie saoudite, soit sur celle du Hezbollah et de ses alliés soutenus par l’Iran et la Syrie.

Le Hezbollah figure sur la liste des organisations terroristes des Etats-Unis depuis 1997.

Cheikh Kassem a toutefois souligné que l’image du parti en Occident s’est beaucoup améliorée.

« Ils ont découvert que nous acceptons le dialogue, que nous avons l’esprit ouvert », a affirmé ce cheikh âgé de 56 ans.

Il a également salué le récent changement au sein de l’administration américaine.

« Les choses vont mieux maintenant que Bush est parti et qu’Obama tente de s’ouvrir au monde et de réparer les erreurs passées », a-t-il indiqué.

Concernant la décision britannique d’autoriser des contacts à niveau subalterne avec le parti chiite, cheikh Kassem a affirmé qu’« aucun rendez-vous n’a encore été fixé » mais que l’ambassadrice de Grande-Bretagne à Beyrouth Frances Guy avait envoyé une requête en ce sens au Hezbollah.

« Nous discutons encore de la nature de cette rencontre et de l’identité des personnes qui vont y participer, mais en principe il n’y a plus aucun obstacle », a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, Il a réfuté les dernières accusations de l’Egypte contre le Hezbollah, estimant qu’elles étaient « fabriquées de toutes pièces » et constituaient un acte de « vengeance » à l’égard du mouvement chiite libanais.

Les relations entre l’Egypte et l’Iran, déjà tendues, se sont dégradées depuis que Le Caire a annoncé la semaine dernière l’arrestation de dizaines de personnes accusées d’être affiliées au Hezbollah et d’avoir planifié des attaques sur le sol égyptien.

Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, a reconnu vendredi que le leader présumé des personnes arrêtées en Egypte était membre de son mouvement et qu’il s’y trouvait en « mission logistique » afin de faire parvenir du matériel militaire aux Palestiniens de Gaza.

« Le régime égyptien veut se venger et ternir l’image du Hezbollah (...) en raison de sa position durant l’agression contre Gaza et sa revendication de l’ouverture du terminal de Rafah », a estimé cheikh Kassem.

En janvier, en pleine offensive israélienne dans la bande de Gaza contre le Hamas, Nasrallah a appelé les Egyptiens à manifester « par millions » pour obtenir l’ouverture du terminal de Rafah, entre la bande de Gaza et l’Egypte, provoquant la colère du Caire.

Refusant de parler de l’arsenal du Hezbollah, cheikh Kassem a indiqué que le parti ne révélait jamais la source de ses fonds ou le nombre de ses combattants.



Retourner à l'article Le Hezbollah n’est plus un paria !

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.