Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Des dizaines de milliers d’Israéliens se sont rassemblés à Tel-Aviv pour honorer la mémoire de Yitzhak

Tribune de Genève

Sur le devant de la scène, une énorme banderole reprenait ce slogan, tandis que des participants brandissait des pancartes sur lesquelles était inscrit « Nous n’oublierons pas, nous ne pardonnerons pas ».

Au début du rassemblement, les manifestants ont entendu avec émotion les derniers mots d’Yitzhak Rabin avant sa mort, le samedi 4 novembre 1995.

« Je sais qu’il y a une chance de paix et que nous devons la saisir », avait proclamé le leader ce jour-là. « Le peuple veut la paix et rejette la violence », avait-il ajouté, quelques minutes avant de tomber sous les balles.

A trois mois des législatives anticipées, Tzipi Livni, qui était à l’époque membre du Likoud, le parti de droite, grand rival du parti travailliste de Yitzhak Rabin, était présente.

« Je n’avais pas voté pour Rabin, mais c’était aussi mon Premier ministre ainsi que (celui) de tous ceux qui ne sont pas venus aujourd’hui sur cette place », a clamé la ministre des Affaires étrangères et chef du Kadima, le parti centriste au pouvoir.

« Je n’étais pas sur cette place ce terrible soir. Nous ne sommes pas venus car, si nous voulions la paix, nous pensions autrement. Les trois balles qui ont tué le Premier ministre nous ont réunis un moment dans la douleur », a-t-elle ajouté.

Le président Shimon Peres, qui avait lui participé au rassemblement à l’issue duquel Yitzhak Rabin a été assassiné, a pour sa part affirmé : « Yitzhak, tu nous manques, tu manques au pays, tu manques à chacun d’entre nous. Mais la voie que tu as tracée n’est pas perdue ».

« Vous qui êtes venus pour ne pas oublier, vous symbolisez le mur qui sépare une démocratie éclairée d’une totale anarchie. Vous incarnez l’espoir et l’avenir de ce pays », a ajouté le président israélien sous les applaudissements de la foule.

Le ministre de la Défense et chef du parti travailliste, Ehud Barak, a de son côté assuré que le « rêve de paix » du Premier ministre assassiné se réaliserait. « Nous y parviendrons non par des paroles mais par des actes ».



Retourner à l'article Des dizaines de milliers d’Israéliens se sont rassemblés à Tel-Aviv pour honorer la mémoire de Yitzhak

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.