Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Israël : Le poste-frontière de Rafah ne sera rouvert qu’une fois Guilad Shalit libéré

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

Selon de hauts responsables égyptiens cités par le journal, le Hamas aurait décidé de retarder la venue de la délégation au Caire suite à de nouvelles exigences dont aurait fait part le négociateur israélien, Ofer Dékel.

Israël, affirmait hier un responsable militaire égyptien, a le sentiment que les négociations concernant la liste des prisonniers palestiniens dont le Hamas réclame la libération sont dans l’impasse et aurait fait une nouvelle proposition : « Rafah en échange de Shalit ». Selon cette formule, une fois que le soldat israélien Guilad Shalit aura été transféré en Egypte, les autorités égyptiennes ouvriront le poste-frontière de Rafah au passage de marchandises et permettront le retour dans la bande de Gaza de plusieurs centaines de palestiniens bloqués actuellement du côté égyptien de la frontière. Le passage de Palestiniens vers l’Egypte ne sera autorisé qu’après le retour de Guilad Shalit en Israël.

Les dirigeants du Hamas à Damas ont annoncé hier que leur délégation se rendrait au Caire cette semaine pour des entretiens sur le contrôle des postes-frontières. « Ce n’est qu’après que nous reprendrons les discussions sur un échange avec Israël », ont-ils fait savoir.

Nouveaux tirs de mortier vers Israël

Le ministre de la Défense, Ehud Barak, a ordonné la fermeture aujourd’hui des points de passage entre Israël et la bande de Gaza suite au tir hier de deux obus de mortier. Selon le Haaretz, les deux obus se sont abattus au sud du kibboutz Nahal Oz et n’ont fait ni blessé ni dégât.

Par ailleurs, un policier égyptien a été tué hier lors d’échanges de tirs entre Palestiniens et Egyptiens à la frontière entre l’Egypte et la bande de Gaza. Des soldats israéliens présents sur les lieux ont également ouvert le feu et les autorités militaires israéliennes ont ouvert une enquête.

Perquisitions dans des associations affiliées au Hamas à Naplouse

Les forces de l’ordre israéliennes ont perquisitionné hier les bureaux de plusieurs associations caritatives islamiques à Naplouse. Selon le Haaretz, les soldats israéliens ont saisi des documents et du matériel informatique et les autorités militaires ont ordonné la fermeture de ces associations affiliées au Hamas.

Cette opération entre dans le cadre de la lutte que mènent les autorités israéliennes depuis plusieurs mois contre le réseau d’organisations civiles du Hamas, ceci afin d’affaiblir l’organisation islamiste. Des opérations semblables ont déjà été menées à Hébron, Qalqilya et Ramallah.

Parallèlement, le ministre de la Défense, a signé un décret interdisant les activités de trente-six fonds étrangers qui servent de source de financement au Hamas. Selon les autorités militaires, en 2007 ont été transférés près de 120 millions de dollars au Hamas par l’intermédiaire de fonds installés à l’étranger, notamment dans les Etats du Golfe persique et en Europe.

Régional

Israël demande des éclaircissements au Hezbollah

Israël n’aurait toujours pas reçu le rapport définitif du Hezbollah sur Ron Arad, le navigateur de l’armée de l’air disparu au Liban il y a vingt ans. Selon un haut responsable israélien cité par le Haaretz, à ce jour, le Hezbollah a remis au médiateur allemand, Gerhard Konrad, plusieurs versions de ce rapport, mais celles-ci ne satisfont pas les autorités israéliennes qui ont demandé des éclaircissements.

Selon le Maariv, le rapport ne prouverait pas de manière catégorique que, comme l’affirme le Hezbollah, Ron Arad n’est plus en vie. Israël a par conséquent adressé au Hezbollah, par l’intermédiaire du médiateur, une série de questions concernant notamment les noms des personnes interrogées pas le Hezbollah, les questions qui ont été posées et à quelle date.

« Le calendrier pour la mise en place de l’échange ne sera lancé qu’une fois qu’Israël recevra le rapport définitif concernant Ron Arad, conformément à la décision du gouvernement. Une fois le rapport reçu, le Premier ministre convoquera un conseil des ministres afin de débattre de la suite de l’échange », a fait savoir hier le cabinet du Premier ministre. L’accord avec le Hezbollah, écrit le journal, devra donc à nouveau être approuvé par le gouvernement israélien la semaine prochaine.

Des ministres et de hauts responsables politiques israéliens estiment toutefois que, même si le rapport est incomplet, le gouvernement donnera malgré tout son feu vert à l’échange. « Nous savions d’avance que le rapport serait imparfait. Si on les cherche, on trouvera des lacunes dans n’importe quel rapport que remettra le Hezbollah. Mais il ne faut pas que cela torpille l’accord. Nous nous sommes engagés auprès des familles et de l’opinion israélienne », a déclaré un des ministres. En Israël on espère que l’échange aura lieu en fin de semaine prochaine./.



Retourner à l'article Israël : Le poste-frontière de Rafah ne sera rouvert qu’une fois Guilad Shalit libéré

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.