Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Ahmadinejad : « Israël ne peut rien contre l’Iran »

israel-infos.net

Au cours de la visite officielle qu’il effectue ces jours-ci en Malaisie, le chef de la République islamique a notamment déclaré, face à la presse locale : « Non seulement ni les Etats-Unis, ni Israël, n’ont le courage de nous attaquer, mais même si des centaines d’alliés leur venaient en aide, ils n’oseraient toujours pas s’en prendre à nous ».

Selon la très officielle IRNA (Islamic Republic News Agency, placée sous l’autorité du ministère de la Culture et de l’Orientation islamique), Ahmadinejad a encore affirmé : « Tous ces pays savent très bien qu’ils ne peuvent rien contre l’Iran », avant d’ajouter : « La nation iranienne a combattu toute seule, durant huit longues années, le pouvoir de Saddam, lequel était militairement et économiquement soutenu par des pays riches, et pourtant il n’a jamais pu nous infliger la moindre défaite ; à présent, les menaces américaines, tout comme les avertissements formulés par les israéliens, font seulement partie d’une vaste campagne de propagande que nous connaissons bien ».

Faisant directement allusion à l’Etat hébreu, il a par ailleurs estimé que les « ennemis » de l’Iran « exploitent » le thème et la problématique nucléaires pour « s’en servir comme prétexte et moyen de pression » contre le régime des mollahs : « En vérité, ils n’ont pas peur de la bombe atomique, pour la bonne raison qu’eux-mêmes en possèdent », a-t-il indiqué, « mais ils doivent désormais comprendre, puis accepter, que l’Iran est une grande puissance, et que plus ils s’y opposeront, plus elle sera motivée, stable, unie comme un seul homme, et prête à montrer, comme elle l’a souvent fait au cours de son histoire, qu’elle est parfaitement capable de réaliser ses objectifs ».

SÈcuritÈ

Arrestations dans les territoires

Une unité de Tsahal a arrêté, durant la nuit de dimanche à lundi, sept Palestiniens recherchés pour leur implication dans des attentats anti-israéliens. Les suspects ont été transférés aux services de sécurité pour interrogatoire.
Au nord de la ville de Naplouse, des Palestiniens ont par ailleurs jeté un cocktail Molotov et actionné deux charges explosives contre une patrouille de l’armée, sans faire ni blessé parmi les soldats, ni dégâts matériels.


Autorité palestinienne

Tsahal ferme des établissements du Hamas

Selon des sources palestiniennes, reprises notamment par le grand quotidien libanais d’expression française l’Orient le Jour, les forces de Tsahal ont opéré à Naplouse, lundi, où elles ont fermé les bureaux de trois associations «caritatives» oeuvrant pour le Hamas, et d’un dispensaire médical appartenant à l’organisation islamiste. Des témoins ont affirmé que les soldats israéliens ont confisqué «plusieurs ordinateurs», et de nombreux documents.


Justice

Contre la libération de Qountar

Almagor, l’organisation de défense des victimes d’attentats palestiniens, et Yoram Shahar, le frère de l’agent de sécurité Elyahou Shahar, assassiné en 1979, lors du massacre de Naharyah, perpétré par le terroriste libanais d’origine druze Samir Qountar, ont déposé un recours, lundi matin, auprès de la Haute Cour de justice israélienne, visant à empêcher la libération de l'auteur de cette tuerie, qui purge depuis près de trente ans une peine de prison à vie en Israël, mais dont tout laisse supposer qu’il sera bientôt relâché, en échange des soldats de Tsahal détenus par le Hezbollah, Ehud Goldwasser et Eldad Réguev.

Rappelons que les experts israéliens considèrent qu’il est "très peu probable" que les deux militaires soient toujours vivants.
Yoram Shahar, le frère du policier tombé au moment où il donnait l’assaut contre la cellule terroriste dirigée par Qountar, lequel avait fracassé à coups de crosse le crâne d'une "occupante sioniste" âgée de quatre ans, après avoir abattu de plusieurs balles son père sous ses yeux, a notamment déclaré : «Nous regretterons amèrement la libération de Samir Qountar ; quant à moi, j’ai décidé de tout entreprendre pour retarder cet échange de prisonniers, et même pour le faire tout bonnement annulé, si j'en ai les moyens».

Adela : destructions "illégales"

L’organisation arabe israélienne Adela a adressé une lettre au Premier ministre, Ehud Olmert, au ministre de la Défense et chef du parti Travailliste Ehud Barak, et au conseiller juridique du gouvernement, Meni Mazouz, les appelant à s’opposer à l’ordre de destruction de la maison du terroriste responsable du massacre perpétré dans l’académie religieuse du Merkaz Harav, et de celle de l’auteur du récent «attentat à la pelleteuse», qui a eu lieu dans le centre de Jérusalem.
Selon les responsables d’Adela, «il s’agit là d’une décision illégale et diamétralement contraire au droit international».


Culture

Enfants de Buchenwald

Le centre Yad Sarah de Jérusalem présente cette semaine "Retour à la vie", une exposition de plus de cent photos et documents retraçant le destin de quinze enfants âgés de deux à douze ans, issus du camp nazi de Buchenwald où ils ont survécu durant près de six ans, avant d'être libérés et de s'établir sur les cinq continents.


Monde arabo-musulman

Mutinerie et massacre en Syrie

Selon le site Internet Médiarabe, les autorités syriennes ont perpétré un véritable massacre, samedi dernier, dans le centre pénitentiaire de Sidnaya, situé à proximité de Damas. L’Observatoire syrien des droits de l’Homme annonce un bilan de vingt quatre morts, tandis que d’autres sources, parmi lesquelles la chaîne de télévision Al Arabiya, font état de plus de cent victimes.

Alors que le ministre syrien des affaires étrangères, Walid Al Mouallem, prépare actuellement à Paris la visite officielle que doit y effectuer le président Bachar El Assad, à l’occasion de la Conférence des pays méditerranéens, qui sera inaugurée le 13 juillet prochain, le régime baasiste a décrété une censure maximale de la tuerie de Sidnaya, et décidé de «réprimer à huis clos» la mutinerie, dans le but de préserver son image «démocratisante», au moment où Assad est attendu à la fête nationale du 14 juillet, qui célèbre traditionnellement «la liberté, l’égalité et la fraternité» entre les hommes.

Médiarabe indique ainsi que dès le début de l’intervention des agents syriens à l’intérieur de la prison, «les communications téléphoniques ont été coupées, et le réseau de téléphonie mobile neutralisé, pour empêcher l’information de circuler, d’autant que la télévision libanaise, News TV, a diffusé un entretien téléphonique avec un rescapé du massacre de Sidnaya, affirmant que les forces de l’ordre ont attaqué les prisonniers pendant leur sommeil, à l’aide de balles réelles», après quoi ces derniers «se sont révoltés et pris en otage des dizaines de policiers pour négocier avec les autorités».

Djihad islamique-Fatah : vers l'unité ?

Le chef du Djihad islamique, Ramadan Shalah, a indiqué lundi après-midi s’être entretenu avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, lors de la dernière visite qu’a effectuée celui-ci en Russie.

Selon le leader de l’organisation fondamentaliste, la tentative de «surmonter les difficultés» entre ses milices et les membres du Fatah a été au centre de leurs discussions, bien qu’ils aient également abordé «la question des négociations» entre l’Etat hébreu et le gouvernement palestinien. «Parler de paix avec les israéliens ne servira à rien et ne mènera nulle part», a notamment estimé Shalah, partisan de la guerre sainte contre «l’entité sioniste», face à son interlocuteur.


Environnement

Décrue inquiétante du lac de Tibériade

La crise de l'eau s'aggrave : selon une vérification effectuée ce matin, le niveau du lac du Kineret a atteint la dernière ligne rouge. La Compagnie des eaux est très pessimiste ; elle prévoit que d'ici la fin de l'année la surface de l'eau aura décru jusqu'à la ligne noire, présage d'un désastre écologique inéluctable.


Insolite

Hitler décapité

La statue de cire d’Hitler, exposée samedi, lors de l’inauguration du nouveau musée Madame Tussauds à Berlin (le huitième du genre à l’échelle mondiale, et le troisième pour le seul continent européen), a été décapitée par un homme de quarante et un ans, qui a été appréhendé, et contre lequel a été déposée une plainte pour «dégradation de matériel et blessures corporelles».

Selon le porte-parole du musée, situé non loin du Mémorial de l’Holocauste, «l’individu a frappé un témoin, qui tentait de l’empêcher d’agresser la statue, avant de parvenir à arracher la tête d’Adolf Hitler».
Rappelons que le choix des organisateurs de cette manifestation culturelle, consistant à exhiber le fondateur du national-socialisme de sinistre mémoire, et auteur de Mein Kampf, parmi soixante-dix autres figures de premier plan de l’histoire allemande et universelle, avait suscité de vives polémiques dans le pays. Présenté «derrière une table», pour éviter les «actes de vandalisme à son encontre», mais également pour décourager les visiteurs trop zélés, ou nostalgiques du Troisième Reich, de se faire photographier à ses côtés, le dictateur était représenté dans un décor qualifié, par les brochures officielles distribuées au public, de «reconstitution du bunker où il a passé ses derniers jours et s’est donné la mort, le 30 avril 1945».

Pour les concepteurs du projet, il s’agissait de montrer le dictateur nazi dans une position peu enviable, et comme un «homme brisé», afin de ne surtout pas «donner l’impression de le glorifier».
Selon l’édition de lundi du quotidien israélien Haaretz, «la tête et le corps du Führer sont actuellement en cours de restauration», mais la direction du musée n’a pas précisé si cette œuvre controversée, à laquelle vingt cinq artistes allemands ont travaillé durant plus de quatre mois, réintègrera l’exposition "après réparation".


Etranger

Kadhafi ne se rendra pas à Paris

Les autorités françaises ont annoncé que le «Guide de la révolution de la Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste», le colonel Mouhamar Kadhafi, ne participera pas à la prochaine Conférence des pays méditerranéens, qui sera inaugurée le 13 juillet prochain, à Paris, en présence d’une quarantaine de dirigeants et chefs d’Etats.
Il sera néanmoins représenté, durant cette rencontre, par "l’un de ses plus proches conseillers", dont le nom n'a toutefois pas encore été communiqué.


Nouvelles brèves

Israël, le 08/07/08

Selon une source libanaise citée par l'agence de presse Reuters, c'est officiel, Ehud Olmert et Hassan Nasrallah ont conclu l'accord définitif d'échange de prisonniers. Près de 200 corps, dont ceux de dix terroristes du Hezbollah notamment, seront restitués. La procédure cependant, ne débutera seulement lorsque le dossier sur Ron Arad aura été transmis à Israël.

Economie : L'exportation de services a connu une progression de 16% lors du premier trimestre 2008, ce qui signifie en termes annuels, une hausse de près de 2.5 milliards de dollars. Le commerce, l'industrie, les loisirs ont constitué 66% de l'ensemble des exportations. (Nfc)

Economie : L'hôtel Crown Plazza situé à l'entrée de Jérusalem, va être rénové, et les travaux coûteront plus de 50 millions de shekels. Les 382 chambres et 15 suites, dont la royale "Bereshit", considérée comme la plus prestigieuse de la ville, ainsi que la salle de réception, seront entièrement redécorées selon une conception des architectes Bouki Tsuker et Moka Hausman, incluant boiseries et tons chauds, pour une ambiance à la fois confortable et moderne.

Sécurité : Tsahal a annoncé que des terroristes palestiniens avaient tiré un obus de mortier sur le point de passage de Karni, par où transitent les marchandises à destination de la Bande de Gaza. Cette nouvelle violation de la trêve Israël-Hamas n'a pas fait de blessé.

Environnement : Les sachets en plastique ne seront plus distribués gratuitement. Cette proposition de loi vient d'être adoptée en première lecture par la Knesset. Les commerçants devront vendre des emballages recyclables, et des normes seront fixées pour la fabrication de sachets jetables non polluants.

Société : Un habitant de Tsfat a été arrêté par la police alors qu'il vandalisait le véhicule du maire de la ville, Ishay Mimoun. L'homme, âgé de 30 ans, et apparemment excédé par certains procédés municipaux, a également proféré des menaces de mort à l'encontre de sa victime.

Sécurité : Au cours de la matinée, les corps de dizaines de terroristes libanais seront déterrés afin d'être restitués au Hezbollah, ainsi que cinq détenus parmi lesquels Samir Qountar, dans le cadre de l'échange de prisonniers.


Nouvelles brèves, International

Monde, le 07/07/08

FRANCE : Lors de la conférence internationale des donateurs pour l'Etat palestinien qui s'est tenue à Paris le 17 décembre 2007, une aide de 7,4 milliards de dollars a été promise à l'Autorité palestinienne qui a déjà perçu "plus de 900 millions de dollars". "Ces résultats après six mois, témoignent du haut degré de confiance que la communauté internationale place dans la politique de l'Autorité palestinienne" a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner.

USA : L'armée américaine a transféré des centaines de tonnes d'uranium concentré ("Yellowcake") d'Irak vers le Canada, selon une procédure tenue secrète durant plusieurs semaines, et en accord avec le gouvernement irakien.

PAKISTAN : Karachi, la grande ville du sud du Pakistan, a été la cible d'une série d'attentats à la bombe, de faible intensité, qui ont causé la mort d'au moins une personne, et blessé près de trente autres.

FRANCE : Le président Nicolas Sarkozy a annoncé la visite du président algérien Abdelaziz Bouteflika à Paris, le 13 juillet, pour participer au sommet de l'Union pour la Méditerranée.

JAPON : Le président de la Commission de l'Union africaine Jean Ping, a été hospitalisé à Sapporo suite à un malaise survenu lors d'une réunion avec les dirigeants du G8.

ESPAGNE : Quatorze immigrés clandestins ont disparu suite au naufrage de leur embarcation au large de Motril, sur la Costa del Sol, selon des témoignages de plusieurs rescapés.

TIBET : Selon le quotidien britanique Times, les sanctuaires tibétains se sont vidés des moines venus des contrées chinoises voisines. D'après des responsables locaux, ils seraient détenus par les autorités afin de prévenir de tous troubles de l'ordre potentiels, jusqu'à la fin des Jeux Olympiques.

ABKHAZIE : Quatre personnes ont été tuées, parmi lesquelles un traducteur de l'ONU, et cinq autres blessées, dans une puissante explosion visant les services de sécurité. C'est le cinquième incident de ce type en une semaine dans les régions frontalières de cette région séparatiste sur la Mer noire, indépendante de facto et soutenue par Moscou. (AP)

JAPON : Le sommet du G8 débute aujourd'hui à Toyako par une réunion consacrée à l'aide au développement de l'Afrique, à laquelle participent les chefs d'Etat et de gouvernement des pays riches ainsi que ceux de sept Etats africains.

RUSSIE : Le conseiller diplomatique du président Dmitri Medvedev, Sergueï Prikhodko, a déclaré que l'Etat fera tout pour engager le dialogue avec Téhéran, et que la diplomatie russe attend des signes positifs du gouvernement iranien.

AFGHANISTAN : Un attentat suicide perpétré devant l'ambassade de l'Inde à Kaboul, en plein centre ville, a fait au moins sept morts et vingt blessés.

SOMALIE : Dans la nuit de dimanche à lundi, le chef de la mission du Programme des Nations unies pour le développement, Osman Ali Ahmed, a été tué dans la capitale Mogadiscio par des hommes armés, alors qu'il sortait d'une mosquée après les prières du soir. Son fils et un autre homme ont été blessés.



Retourner à l'article Ahmadinejad : « Israël ne peut rien contre l’Iran »

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.