Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Trêve à Gaza : délégation du Hamas au Caire pour recevoir la réponse d’Israël [sans avoir accepté de libérer Guilad Shalit]

Le Monde | AFP

« Aujourd’hui, une délégation du Hamas de Gaza et de l’extérieur part pour le Caire et arrivera ce soir », a affirmé Ismaïl Haniyeh, le Premier ministre du « gouvernement » du Hamas, à des journalistes lors d’une conférence dédiée « aux victimes des attaques israéliennes » à Gaza.

« Elle rencontrera la direction égyptienne et écoutera les réponses israéliennes sur l’application des conditions d’une trêve, qui sont la levée du siège, l’ouverture des points de passage, et l’arrêt de »l’agression« contre le peuple palestinien », a-t-il ajouté.

Le chef le plus influent du Hamas dans la bande de Gaza, Mahmoud Zahar, a de son côté indiqué que la trêve pourrait entrer en vigueur « dans peu de temps » si Israël accepte les conditions palestiniennes.

A un journaliste qui lui demandait si la trêve pourrait être signée dans les deux semaines, il a répondu : « Moins que cela. Cela dépend des Israéliens. De notre côté, nous sommes prêts ».

« Les passages frontaliers doivent être rouverts librement pour les biens et les matériaux afin de donner une chance aux Palestiniens de reconstruire ce qui a été détruit par les Israéliens », a-t-il ajouté.

Les deux responsables du Hamas ont toutefois réaffirmé que la libération du soldat israélien Gilad Shalit, enlevé par des groupes palestiniens, dont le Hamas, en juin 2006 à la lisière de la bande de Gaza, ne faisait pas partie d'un éventuel accord.

« Shalit n’est pas inclus dans l’accord. Shalit fait partie d’un autre dossier », a insisté M. Zahar. « Ce dossier sera bouclé avec la libération » de prisonniers palestiniens détenus en Israël, a-t-il ajouté, soulignant toutefois qu’il avait « d’énormes doutes sur les intentions israéliennes sur la question ».

Interrogé pour savoir s’il était prêt à faire des concessions sur la question du soldat, M. Zahar a poursuivi : « Cela peut-être discuté à la table (des négociations), pas devant les médias ».

Lors d’une rencontre jeudi soir au Caire avec le chef des renseignements égyptiens Omar Souleimane, l’émissaire israélien, Amos Gilad, un haut responsable du ministère de la Défense, avait précisé les exigences israéliennes dans un document écrit.

Israël réclame un arrêt des tirs contre son territoire par tous les groupes armés opérant à Gaza, une action beaucoup plus énergique de l’Egypte pour stopper la contrebande d’armes vers Gaza et des progrès dans les négociations pour un échange de prisonniers en vue de la libération de Gilad Shalit.

Mercredi, le cabinet de sécurité israélien a donné une chance à la mission de bons offices menée par l’Egypte, tout en se réservant l’option militaire en cas de poursuite des tirs de roquettes ou d’obus à partir de Gaza vers le sud d’Israël.



Retourner à l'article Trêve à Gaza : délégation du Hamas au Caire pour recevoir la réponse d’Israël [sans avoir accepté de libérer Guilad Shalit]

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.