Israël compte boycotter Al Jazira

par Claire Dana Picard | Arout 7

jeudi 13 mars 2008

Israël aurait décidé de boycotter officiellement la chaîne de télévision qatarie Al Jazira. Le ministère des Affaires étrangères compte envoyer ces jours-ci une lettre explicative au Qatar, d’où elle émet, pour protester notamment contre un reportage arbitraire sur les raids de Tsahal dans la bande de Gaza et pour dénoncer, de façon plus globale, la politique anti-israélienne de la station, en particulier dans ses reportages en langue arabe. Al Jazira présente également des programmes en anglais.


En attendant, il a adressé ses nouvelles directives aux officiels israéliens, les priant de refuser dorénavant d’accorder le moindre entretien aux correspondants de la station tant que le problème ne serait pas réglé.

Il ne faut pas oublier que les émissions d’Al Jazira sont suivies dans le monde entier par des centaines de millions de téléspectateurs. Ces derniers n’auront donc plus la possibilité d’entendre les représentants officiels de l’Etat d’Israël.

En Israël, on explique que les autorités ont pris cette décision après avoir constaté qu’Al Jazira présentait certains faits de façon erronée. On peut citer, par exemple, le reportage sur les « coupures d’électricité » dans la bande de Gaza où l’on voit des milliers de Palestiniens se déplaçant avec des bougies. La station a également montré des scènes « déchirantes » de blessés palestiniens au moment de l’entrée des forces de sécurité israéliennes dans le nord de la région, dans le cadre de l’opération « Hiver chaud ». Les autorités israéliennes ont souligné que ces reportages étaient partiaux et servaient essentiellement les intérêts du Hamas.

Un haut responsable israélien a précisé que la station ne faisait pas preuve d’objectivité et ne parlait pas de la même façon des dégâts causés par les roquettes à Ashkelon et dans la région jouxtant la bande de Gaza.

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Majali Wahabeh, qui est à l’initiative du boycott contre la chaîne qatarie, a souligné : « Les émissions d’Al Jazira se caractérisent par leurs provocations contre Israël, qui trouvent leur expression en ce moment avec les derniers affrontements entre Tsahal et le Hamas. Nous ne sommes pas disposés à donner la parole à une station qui incite à la haine, et dont les reportages risquent de porter atteinte aux citoyens israéliens ». Et de poursuivre : « J’ai l’intention d’envoyer une lettre virulente aux autorités du Qatar afin d’exiger l’interruption de ces émissions. Jusque là, nous n’enverrons chez eux aucun de nos représentants ».

Zvi Mazel, ancien ambassadeur d’Israël en Egypte et en Suède, a souligné, pour le site Ynet, qu’Al Jazira permettait aux groupes extrémistes de s’exprimer et avait servi notamment de porte-parole au Hezbollah au moment de la seconde guerre du Liban. Il s’est toutefois montré sceptique quant aux résultats de ce boycott. Il a ajouté : « Il existe d’autres moyens. On pourrait par exemple montrer combien ils sont extrémistes et prouver qu’ils ne sont pas neutres et libéraux comme ils le prétendent. Il faudrait envoyer dans leurs émissions des gens sérieux et énergiques qui présenteraient les positions d’Israël de façon plus déterminée ».


La revue des infos

Mots-clés

Accueil