Bruxelles, terre d’accueil de la conférence sur l’antisémitisme . La Commission européenne a annoncé ce vendredi qu’elle accueillera une conférence de lutte contre l’antisémitisme ce 19 février.

dimanche 25 janvier 2004


L’annonce constitue un effort supplémentaire accompli par Bruxelles et par la communauté juive pour enterrer les querelles récentes qui ont envenimé leurs relations.

Les projets initiaux de tenir une conférence avaient été compromis suite à la controverse suscitée par Edgar Bronfman, le président du Congrès juif mondial (CJM) et le président du Congrès juif européen (CJE) Cobi Benatoff, qui avaient accusé le président de la Commission européenne dans un article du FT d’alimenter un esprit d’antisémitisme.

La Commission a finalement accepté de poursuivre les projets de conférence lorsque les dirigeants de la communauté juive sont revenus de manière retentissante sur leurs déclarations.

La conférence du mois de février, qui sera ouverte au publique, accueillera les dirigeants juifs, chrétiens et musulmans de premier plan, y compris des représentants du CJM et du CJE.

Parmi les participants ayant confirmé leur présence à la conférence figurent le grand rabbin Jonathan Sacks, le ministre des affaires étrangères allemand Joschka Fischer ainsi qu’un ancien président de la Knesset, le parlement israélien.

Un porte-parole de la Commission européenne a déclaré que l’événement, qui sera inauguré par le président de la Commission européenne Romano Prodi, évoquera les identités historiques, culturelles et religieuses ainsi que les relations de l’Europe avec Israël et les problèmes d’antisémitisme.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil