Policiers suspendus pour antisémitisme

Source : AFP

vendredi 8 février 2008

La ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, « condamne avec la plus grande fermeté » des actes et propos antisémites tenus dans un bar d’Amiens par des policiers, qui viennent d’être suspendus, selon le ministère de l’Intérieur.


Selon le site Internet du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA), cinq personnes, dont trois policiers en civil, ont fait irruption dans un pub d’Amiens aux cris de « Sieg Heil » avant de trinquer en criant des propos violemment antisémites entrecoupés de plusieurs saluts hitlériens.

Ces faits, qui se sont déroulés au cours de la nuit du 1er au 2 février, ont été confirmés par le ministère de l’Intérieur.

Dans un communiqué publié par son cabinet ce soir, la ministre « condamne avec la plus grande fermeté ces actes et propos intolérables ».

« Le comportement de ces fonctionnaires est en contradiction totale avec la déontologie de la police et son action quotidienne contre toutes les formes de discriminations », déclare Mme Alliot-Marie.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil