La Russie « inquiète » après le lancement d’une fusée par l’Iran

Romandie - News

mercredi 6 février 2008

La Russie s’est dite « inquiète » mercredi après le lancement d’une fusée par l’Iran, y voyant des « soupçons » d’une possible ambition nucléaire militaire de la part de Téhéran. « Tout mouvement visant à créer des armes d’un tel potentiel est inquiétant évidemment pour nous comme pour d’autres », a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Alexandre Lossioukov cité par les agences Ria Novosti et Interfax.


La Russie est préoccupée par les tentatives iraniennes visant à créer un missile d’une portée de plus de 4.000 km, a déclaré mercredi à Moscou le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Lossioukov.

« Toutes les tentatives pour développer de telles armes inquiètent la Russie et d’autres pays », a-t-il indiqué devant les journalistes avant d’ajouter que les informations à ce sujet arrivaient au moment où la communauté internationale soupçonne l’Iran de vouloir créer des armes nucléaires. « Les missiles à longue portée sont un élément (des armes nucléaires). Cela suscite, bien sûr, notre préoccupation », a indiqué le diplomate.

Lundi, l’Iran a effectué un tir d’essai réussi d’une fusée capable de mettre en orbite un satellite, ont rapporté les médias iraniens. Cela signifie, que Téhéran pourrait prochainement créer des missiles balistiques à longue portée, selon les experts.
( RIA Novosti)


La revue des infos

Mots-clés

Accueil