Une Israélienne assassinée dans un attentat suicide à Dimona

par Yael Ancri | Arouts 7

lundi 4 février 2008

Au moins une personne a été assassinée dans un attentat suicide perpétré vers 10h30 dans le vieux centre commercial de Dimona. Un deuxième corps a été trouvé sur les lieux, il semblerait qu’il s’agisse de celui du terroriste, qui portait une ceinture explosive.


Au moins onze personnes ont été blessées dans l’explosion. Elles ont été évacuées à l’hôpital Soroka de Beer Shéva. Le Maguen David Adom a envoyé environ vingt ambulances sur les lieux. Parmi les blessés arrivés à Soroka, huit sont légèrement atteints, deux assez sérieusement et un est dans un état très critique.

Un autre terroriste chargé d’une bombe a été tué par un policier - le commandant Kobi Mor - avant qu’il ne se fasse exploser. Des artificiers de Tsahal ont neutralisé la bombe qu’il portait. La charge du premier terroriste, qui a réussi à perpétrer son crime, faisait de 5 à 10 kg.

Les Palestiniens ont confirmé qu’il y avait deux terroristes. L’armée n’avait pas reçu de menaces précises sur une éventuelle tentative d’attentat dans la région. Il semble que les terroristes aient traversé la frontière égyptienne, après s’être infiltrés dans la péninsule du Sinaï à travers la frontière égypto-gazaouïte forcée par le Hamas il y a une dizaine de jours.

Une heure après l’attentat, les brigades des Martyrs d’Al-Aqsa, la branche armée du Fatah du chef de l’AP, Mahmoud Abbas (Abou Mazen), les Comités de résistance populaire et une autre organisation terroriste palestinienne inconnue ont revendiqué l’attentat.

La police a éloigné tous les passants de crainte que l’un des bâtiments du centre commercial ne s’effondre.

Kobi Mor, un héros

Le deuxième terroriste a été blessé dans l’explosion de la première charge. Il est tombé sur les lieux. Un policier en civil est arrivé après avoir entendu l’explosion et a repéré que le terroriste tendait la main pour faire exploser une ceinture explosive de couleur bleue. Le policier, Kobi Mor, s’est approché du terroriste et lui a tiré une balle dans la tête. Mais le terroriste a continué à essayer de déclencher sa charge explosive.

Aussi, le policier a tiré encore quatre balles contre le Palestinien et a réussi à le neutraliser. Lorsque Kobi Mor a vu que la ceinture explosive, il s’est éloigné et les artificiers de l’armée ont pris la relève.


Les textes

Mots-clés

Accueil