Royaume-Uni/ Le syndrome d’Oxford

Michel Gurfinkiel

mercredi 30 janvier 2008

En 1933, les étudiants d’Oxford refusaient de se battre contre Hitler. En 2008, ils pataugent dans l’anti-israélisme. En 1933, Hitler venait de prendre le pouvoir en Allemagne. Le Reichstag avait été incendié. Les opposants de toute couleurs - communistes et socialistes, bien sûr, mais aussi démocrates et catholiques - avaient été jetés dans des camps de concentration.


Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.michelgurfinkiel.com/


Les textes

Mots-clés

Accueil