Une roquette Katiousha frappe le nord d’Ashkélon. La plus grande distance atteinte à ce jour par une roquette palestinienne

Efraim Meslet | Infolive.tv

jeudi 3 janvier 2008

Une roquette Katioucha de type Grad 122mm s’est abattue sur la ville d’Ashkélon ce matin. La roquette s’est écrasée près de l’hôtel « Holiday Inn » sur la plage de Barnéa, au nord d’Ashkelon, sans causer de blessés ni de dégâts.


Cette nouvelle attaque représente cependant une escalade particulièrement inquiétante des capacités opérationnelles des organisations terroristes de la bande de Gaza. Sa portée atteindrait les 15 km, soit 6 km de plus que la roquette Qassam de fabrication palestinienne

C’est en effet la première fois qu’une roquette palestinienne atteint une portée aussi élévée, capable de menacer le nord d’Ashkélon. Les services de déminage dépéchés sur place ont affirmé que les roquettes Kassam ne disposaient pas d’une portée suffisante leur permettant de toucher le nord d’Ashkélon, et ont confirmé que cette roquette était de type Katiousha, les mêmes que celles utilisées par le Hezbollah durant le conflit de l’été 2006.

C’est cependant la troisième fois qu’une roquette de ce type s’abat sur la ville d’Ashkelon. Un premier tir de roquette Katioucha depuis le nord de la bande de Gaza s’était produit le 28 mars 2006, le jour des élections israéliennes.La roquette s’était abattue sans exploser dans un champ près de la ville d’Ashkelon.

Une autre roquette de type Katioucha s’etait écrasé près de la ville de Nétivot au mois d’Octobre 2007.

Selon des sources palestiniennes, les brigades des Martyrs d’El Aksa ont de plus tiré hier soir une roquette Kassam depuis la ville palestinienne de Djénine, vers l’implentation voisine de Shaked, en Samarie du Nord. L’armée israélienne n’a pour l’instant pas confirmé l’information.

L’utilisation de roquettes Katioushas depuis la bande de Gaza et la possibilité de tirs de roquettes Kassam depuis la Judée Samarie, qui menaceraientt directement tous les grands centres de populations Israéliens, témoignent d’un renforcement considérable de l’arsenal des organisations terroristes palestiniennes. 03/01/2008


La revue des infos

Mots-clés

Accueil