Ehud Olmert réaffirme les exigences de sécurité israéliennes

Reuters

dimanche 30 décembre 2007

Le Premier ministre Ehud Olmert a exclu qu’Israël relâche son étreinte sur la Rive Occidentale Rive Occidentale tant que se poursuivront les attentats anti-israéliens, deux jours après l’assassinat près d’Hébron de deux Israéliens. « Tant que l’Autorité palestinienne ne prendra pas les mesures appropriées, avec la fermeté appropriée, pour lutter contre les groupes terroristes, l’Etat d’Israël ne pourra procéder à aucun changement qui l’exposerait à des dangers et créerait des risques pour la sécurité », a déclaré Olmert à son gouvernement.


« Nous n’avons l’intention de faire aucun compromis sur ces questions de sécurité, qui resteront indissociables de nos négociations avec l’Autorité palestinienne. »

Des terroristes palestiniens ont tué vendredi deux Israéliens qui faisaient une randonnée près de la ville cisjordanienne d’Hébron. Deux des assaillants palestiniens ont été tués dans la fusillade.

Le Premier ministre palestinien Salam Fayyad a condamné l’attaque et annoncé que plusieurs suspects avaient été arrêtés.

Le ministre palestinien de l’Intérieur a annoncé samedi le prochain démantèlement des groupes armés en Cisjordanie et la dissolution des Brigades des martyrs d’Al Aksa, branche armée du Fatah.

Nabil Abou Rdainah, conseiller du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, a assuré dimanche que le gouvernement palestinien était fermement décidé à remplir toutes ses obligations aux termes de la « feuille de route » du Quartet des médiateurs internationaux sur le Proche-Orient.

Il a ajouté qu’Israël ne devait pas « faire obstacle » aux négociations de paix en poursuivant sa politique dans les territoires et en continuant les attaques « ciblées » contre des terroristes palestiniens dans la bande de Gaza, contrôlée depuis la mi-juin par les islamistes du Hamas.

Dimanche encore, l’armée israélienne a tué un homme du Hamas à la frontière avec Gaza.

Dans un nouveau communiqué, le Djihad islamique et le Hamas ont revendiqué de nouveau la responsabilité de l’attaque de vendredi près d’Hébron.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil