Qui peut encore raisonnablement croire en la farce d’Annapolis ? Des « voeux pieux »

Martin Birnbaum | Libertyvox

dimanche 2 décembre 2007

Par un hasard dont l’histoire a le secret, la conférence d’Annapolis s’est tenue exactement 60 ans après la décision de l’ONU d’approuver le partage de la Palestine sous mandat britannique, en deux états, un Arabe et l’autre Juif. 60 ans après, certains pensent que les esprits sont mûrs et que le sang versé depuis est suffisant pour qu’enfin on mette fin à ce conflit considéré par d’aucuns comme l’alpha et l’oméga de la situation inquiétante du Proche-Orient et, partant, du monde. Serait-ce vrai ?


Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.libertyvox.com/


Les textes

Mots-clés

Accueil