Guysen TV, chaîne d’info, chaîne d’espoir

Par Guy Senbel pour Guysen International News

vendredi 2 novembre 2007

Cette semaine, nous souhaiterions attirer l’attention de nos lecteurs sur le développement et l’avenir du dernier média né de la famille Guysen, la chaîne de télévision diffusée dans plus de la moitié des foyers français, « Guysen TV ». Point de campagne, point de promotion. Et pourtant elle monte. Guysen TV diffuse sans bruit depuis quelques mois seulement et talonne déjà les grandes chaînes d’information.


Sa force aujourd’hui, c’est son concept, sans doute original : une chaîne d’information, en direct de Jérusalem, complémentaire des offres existantes. Guysen TV a choisi de privilégier le journalisme aux paillettes, le professionnalisme au vedettariat, et l’indépendance, toujours.

Sa force de demain : ressembler dans sa forme à une « belle chaîne » à la française. La charte graphique et les studios que vous découvrirez dans quelques semaines ont été conçus et réalisés par les meilleurs directeurs artistiques, la talentueuse chef déco des meilleures émissions du « Prime »...

Fille de la première agence de presse située en dehors de la Métropole, Guysen TV devient à son tour référence, et gagne un à un ses paris. De Marseille à Bruxelles, tout le monde parle de cette nouvelle manière de présenter un Moyen Orient où l’espoir de paix compte autant pour ses journalistes que les actes et les menaces terroristes. Dénoncer l’horreur. Dire l’espoir.

Le ton n’est ni militant ni alarmiste. Guysen informe avant tout et montre la réalité d’une région qui n’oppose plus vraiment les pays entre eux, mais qui oppose ceux qui ne jurent que par la guerre et le chaos face à ceux qui recherchent une paix authentique et durable.

Alors que la bande de Gaza sous le joug du Hamas compte de moins en moins de journalistes de la presse étrangère, des correspondants de Guysen nous rapportent désormais l’inquiétante réalité de la rue palestinienne. Nos correspondants de presse s’installent progressivement dans un monde arabe encore tiraillé entre l’orthodoxie anti-israélienne et la volonté qu’expriment ses sociétés à s’ouvrir au monde occidental.

Guysen TV couvre aussi l’actualité internationale : tous les points chauds de la planète sont traités, sans complexe, sans complaisance, en toute indépendance. Guysen poursuit sa mission ; du Net aux écrans de télé, Guysen veille et surprend parfois.

Hier classée militant au nom du combat contre la désinformation, c’est précisément au nom de cette interminable et difficile lutte pour dire des vérités, que Guysen TV est regardée, observée, encouragée, jalousée aussi par ceux qui auraient rêvé de lancer une grande chaîne généraliste, juive ou moyen orientale.
L’art de faire de l’information compte heureusement plus que des investissements gâchés dans des projets grandiloquents.

Guysen TV prouve que la télévision ne sert pas qu’à divertir ou à détendre. Animés d’une même passion ambitieuse, les journalistes, professionnels, et les dirigeants têtus ont décidé de privilégier le fond et s’en tiennent d’abord à la restitution des faits vérifiés.

Le monde et son actualité sont déjà un spectacle dont il faut saisir les actes et rapporter les scènes. Souvenons-nous que l’affaire Al-Dura avait provoqué une mortelle et dévastatrice deuxième Intifada. Souvenons-nous du combat de Roger Cukierman pour l’interdiction d’une chaîne du Hezbollah, provocatrice de haine et de mensonges.

Guysen n’a d’autre prétention que d’être une conscience. C’est, croyons-nous, le rôle parfois oublié du journalisme, qui en fait pourtant toute sa noblesse.

Merci aux diffuseurs de nous avoir fait confiance, d’accueillir dans leurs bouquets la première chaîne d’information qui émet de Jérusalem. Merci à tous ceux qui nous encouragent à l’aube d’une aventure télévisuelle sans précédent. Merci à tous ceux qui se demandent chaque jour ce qu’ils peuvent apporter au projet, avant de se demander ce qu’un tel projet pourrait leur rapporter.

Avec les multiples éditions du journal « tout images » diffusées chaque jour, et les nombreux reportages, les téléspectateurs découvriront avec le temps d’autres programmes d’actualité. La télé de Guysen se construit comme s’est construit un site qui existe depuis dix ans et rassemble des parts d’audience qui indiquent combien le traitement réservé à l’information séduit bien au-delà des sphères communautaires.

Alors, à la télévision, comme sur notre site, le sort des soldats kidnappés est chaque jour rappelé. Guysen TV est une chaîne d’info, c’est aussi une chaîne de l’espoir.
Ce soir, nous pensons à Guilad Shalit, Ehoud Goldwasser et Eldad Reguev, retenus en otage par le Hamas et le Hezbollah. Ce soir, nous pensons à leurs familles, qui vivent dans une insupportable angoisse, depuis bientôt 500 jours.


Les textes

Mots-clés

Accueil