L’Iran, un obstacle de plus en plus grand à la paix, dit Cheney

L’Express | Reuters

dimanche 21 octobre 2007

Le vice-président américain Dick Cheney a présenté l’Iran comme un obstacle de plus en plus grand à la paix au Proche-Orient, et il a évoqué des « suites sérieuses » si Téhéran ne donnait pas un coup d’arrêt à ses activités nucléaires comme le lui demandent les pays occidentaux.


Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.lexpress.fr/

Dick Cheney menace l’Iran de « sérieuses conséquences »

Le 21 octobre 2007 - 15:39 | Presse Canadienne

Les Etats-Unis et d’autres pays ne laisseront pas l’Iran se doter de l’arme atomique et sont « prêts à imposer des conséquences sérieuses » à Téhéran, a affirmé dimanche le vice-président américain Dick Cheney.

Selon lui, il est évident que Téhéran tente d’obtenir la technologie qui lui permettra de construire l’arme atomique et que le régime continue d’utiliser les manoeuvres dilatoires et la tromperie pour tenter de gagner du temps.

Le dirigeant américain n’a pas fait directement référence à une intervention armée, mais ses propos s’inscrivent dans l’escalade verbale dans laquelle l’administration américaine est engagée depuis plusieurs jours à l’égard de l’Iran. Le président Bush avait lui-même jugé que les activités nucléaires iraniennes pourraient déboucher sur la Troisième guerre mondiale.

Dick Cheney a estimé que le but ultime de l’Iran était de s’assurer le leadership au Moyen-Orient et de saper la majorité chiite de l’Irak, qui pourrait lui contester ce statut.


Les textes

Mots-clés

Accueil