« Un risque de récidive terroriste par rapport à 1995 ». Avant la fusion de leurs deux services en 2008, les directeurs des RG et de la DST font le point pour « Libération » sur les menaces que la mouvance Al-Qaeda fait peser sur la France.

Entretien exclusif. Par Patricia Tourancheau | Libération

lundi 8 octobre 2007

Voir en ligne : LireLire l’article sur : http://www.liberation.fr/

Interviewés pour la première fois ensemble, à l’initiative de Libération, les patrons de la Direction de la surveillance du territoire (DST), Bernard Squarcini, et des Renseignements généraux (RG), Joël Bouchité, mettent fin aux rivalités entre ces deux services de police pour soutenir la « fusion », dans une même direction, du renseignement intérieur, afin de contrer le terrorisme islamiste de plus en plus menaçant.



La revue des infos

Mots-clés

Accueil