« Des Juifs iraniens forcés à participer aux manifestations antiisraéliennes »

infolive.tv

dimanche 7 octobre 2007

Des membres de la communauté juive de Téhéran ont participé aux rassemblements organisés en Iran à l’occasion de la Journée Internationale d’Al-Qods (Jérusalem), indique l’Agence de presse de la république islamique sur son site Internet.


Sans préciser l’identité des membres de la communauté juive d’Iran, l’agence de presse indique que « les Juifs d’Iran ont manifesté leur soutien avec les Palestiniens mais également leur ressentiment à l’encontre des crimes du régime sioniste dans les territoires occupés ».

Des drapeaux israéliens et américains ont été brûlés par les manifestants à plusieurs reprises et des slogans tels, « A mort les USA » et « A mort Israël » ont été scandés.

La présence de membres de la communauté juive de Téhéran semble quelque peu suspecte à la lumière des récents évènements, en 2000, qui ont amené à la condamnation à mort de treize d’entre eux pour intelligence avec l’ennemi, en l’occurrence Israël.

Forcés à participer aux manifestations antiisraéliennes et antisémites, les Juifs de Téhéran semblent être logés à la même enseigne que l’ensemble des Iraniens qui paient le prix de la manipulation du régime des Ayatollahs dont le but se veut radical comme l’a précisé à maintes reprises son chef Mahmoud Ahmadinejad : « railler Israël de la carte ».


La revue des infos

Mots-clés

Accueil