Des dizaines de morts dans une expérimentation d’armes chimiques Irano-Syriennes

Jerusalem Post | Adaptation française de Desinfos

mercredi 19 septembre 2007

La preuve de coopération entre l’Iran et la Syrie dans la prolifération et le développement des armes de destruction massive a été mise à jour lundi dans l’hebdomadaire Jane’s Defence, des dizaines d’ingénieurs iraniens et 15 officiers syriens ont été tués dans un accident en Syrie le 23 juillet.


Voir en ligne : lire l’article original en anglais sur : http://www.jpost.com/

Selon le rapport, cité par Canal 10, une équipe Irano-Syrienne commune essayait de monter une ogive chimique sur un missile Scud quand l’explosion s’est produite, dégageant des agents chimiques mortels, y compris du gaz neurotoxique de sarin.

Des rapports sur l’accident ont circulé à ce moment-là ; cependant, aucun détail n’a été publiés par le gouvernement syrien et il n’y a eu aucune allusion d’une connexion avec l’Iran.

Le rapport vient sur les talons de la critique par les Syriens des Etats-Unis, les accusant de diffuser de « fausses affirmations » sur l’activité nucléaire syrienne et la coopération avec la Corée du Nord pour excuser l’incursion aérienne israélienne présumée sur le pays ce mois-ci.

Selon globalsecurity.org, la Syrie n’est pas signataire de la « Convention sur les armes chimiques » (CWC), - un accord international interdisant la production, stockage ou l’utilisation d’armes chimiques - ou du Traité d’Interdiction des Essais nucléaires" (CTBT).

La Syrie a commencé à développer des armes chimiques en 1973, juste avant la Guerre de Yom Kippour. globalsecurity.org cite le pays comme ayant l’un des programmes d’armes chimiques les plus avancés du Moyen-Orient.


DEBKAfile : Janes Defense Weekly’s “revelation” of an explosion at a Syrian military plant was first aired by Syria radio and TV on the day it happened

September 19, 2007, 9:27 AM (GMT+02:00)

Missile factory in Syria’s al-Safir arms production complex

Damascus media reported quite openly on July 27 that a blast generated by hot weather accidentally caused a pile of explosives to detonate at a military industrial factory. Fifteen Syrian soldiers were reported killed and 50 injured. DEBKAfile : This incident had no bearing on subsequent military occurrences in Syria, including the alleged Israeli air-commando attack more than a month later on Sept. 6.

DEBKAfile’s military sources add : Iranian experts have been employed in Syrian missile production since 2000. Their presence in Syria’s missile industry was confirmed again in the most recent Iranian-Syrian strategic collaboration pact. Moreover, on May 27, 2005, Syria successfully test-fired three Scud missiles with chemical warheads - a Scud B with a range of some 300 km and two Scud Ds whose range is about 700 km. They were launched from Minakh, north of Aleppo in northern Syria.


en cherchant sur Google : « Syrie-Iran »

en cherchant sur Desinfos par Google : « Syrie-Iran »


La revue des infos

Mots-clés

Accueil