L’inconstance et la dictature des sondages

Par Jacques BENILLOUCHE | Temps et Contretemps

samedi 9 octobre 2021, par Desinfos

L’opposition israélienne, et c’est de bonne guerre, utilise tous les artifices pour maintenir la flamme auprès de ses militants dont certains ont décroché. Quand Netanyahou ne fait pas des discours enflammés à la Knesset pour fustiger le premier ministre, ses fidèles utilisent l’arme des sondages pour tenter de démoraliser la coalition ou de vivifier l’opposition pour la persuader que rien n’est perdu. Qu’ils soient bons ou mauvais pour le gouvernement, les sondages n’ont aucune valeur politique car il n’y a pas d’élections en vue et donc à fortiori, les listes ne sont pas précisément définies. C’est discuter pour l’honneur.


Voir en ligne : https://benillouche.blogspot.com/20...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil