Leonard Cohen et la Guerre de Kippour

IIsrael Magazine par Andre Darmon

jeudi 7 octobre 2021, par Desinfos

En 1973, quand Leonard Cohen apprit que la guerre avait éclaté en Israël, il fit sa valise et vint chanter pour les soldats au front. Le livre « Who’s on Fire » du journaliste Matti Friedman relate cette époque qui a profondément marqué l’artiste, sa vie et ses chansons. Dans « Who’s on Fire », Matti Friedman raconte l’histoire dramatique d’un artiste extraordinaire qui entretenait une relation complexe avec ses racines et son identité juives. Cohen se sentait profondément juif. Son grand-père était rabbin et tout jeune il longuement étudié Torah et Talmud. Il retournait ainsi sur les lieux mêmes où est née sa connexion unique avec Israël.


Voir en ligne : https://israelmagazine.co.il/leonar...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil