M. Bush invoque le spectre d’un « holocauste nucléaire » iranien en cas de retrait américain d’Irak

mercredi 29 août 2007

Soucieux de contrer les appels à un retrait des 160 000 soldats américains en Irak, George Bush a agité, mardi 28 août, le spectre d’un « holocauste nucléaire » iranien. « Enhardis de savoir qu’ils ont forcé l’Amérique à battre en retraite », a prévenu le président américain, « l’extrémisme sunnite, incarné par Al-Qaida » et « l’extrémisme chiite, soutenu par Téhéran », risqueraient de déferler sur le Proche-Orient, mettant « en danger le monde civilisé ».


Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.lemonde.fr/


La revue des infos

Mots-clés

Accueil