Ce qu’IsraŽl proposera au prochain sommet avec les Arabes

Akiva Eldar | Ha’Aretz -Version FranÁaise Courrier international

samedi 25 ao√Ľt 2007

A l’initiative du prťsident Bush, un sommet rťgional est prťvu cet automne pour proposer un rŤglement du conflit israťlo-palestinien et israťlo-arabe. Le journaliste de Ha’Aretz, Akiva Eldar, rťvŤle les grandes lignes du plan de paix qu’IsraŽl soumettra ŗ ce sommet.


Dans le cadre de l’accord de principes qui est en train d’√™tre r√©dig√© avant le prochain sommet r√©gional, Isra√ęl va proposer qu’une route s√©curis√©e √† l’usage des Palestiniens entre la Cisjordanie et la bande de Gaza fasse partie d’un √©change de territoires avec les Palestiniens. Mais si les Palestiniens vont disposer du contr√īle de la route, Isra√ęl en conservera la souverainet√©. Toutefois, cette route ne sera utilis√©e que lorsque l’Autorit√© palestinienne sous sa direction actuelle reprendrai le contr√īle de la bande de Gaza [tenu aujourd’hui par le Hamas].

Isra√ęl pense que cela aidera le pr√©sident Mahmoud Abbas et le Premier ministre Salam Fayyad √† gagner le soutien de l’opinion publique √† Gaza, qui v√©rifierait alors que le gouvernement du Hamas constitue un obstacle √† la r√©ouverture d’une voie de communication avec la Cisjordanie. [Les derniers sondages montrent une r√©elle baisse de la popularit√© du Hamas aupr√®s des Palestiniens.]

Un haut repr√©sentant isra√©lien, qui participe aux discussions avec les Palestiniens, a dit que cet accord de principe ne r√©glerait pas les d√©tails des territoires devant √™tre transf√©r√©s aux Palestiniens en √©change des blocs de colonies [en Cisjordanie], mais qu’il refl√©terait un large consensus sur les questions les plus sensibles, en laissant en suspens quelques difficult√©s. Les d√©tails seraient r√©gl√©s au cours de n√©gociations, apr√®s le sommet de l’automne. Les Isra√©liens estiment que, pour les Palestiniens, ce passage s√©curis√© vaut bien davantage que le territoire qu’il repr√©sente en termes de superficie et qu’il devrait donc constituer un √©l√©ment majeur de l’accord territorial.

Des sources proches du pr√©sident palestinien Mahmoud Abbas affirment qu’il n’est plus oppos√© √† la cr√©ation d’un Etat avec des fronti√®res provisoires apr√®s la signature de l’accord de principe, √† condition qu’il re√ßoive des assurances internationales qui promettent de fixer une deadline pour la fin des n√©gociations sur les fronti√®res d√©finitives entre Isra√ęl et l’Etat palestinien.

Voici la liste des propositions en train d’√™tre finalis√©es :

1. Les frontières

Le point de d√©part est la cl√īture de s√©paration [le mur], sans autre zone destin√©e √† l’expansion des colonies. Cela laisserait 92 % de la Cisjordanie aux Palestiniens. Cela repr√©senterait davantage que le territoire √† l’est de la cl√īture, mais moins que ce qui est pr√©vu par les accords de Gen√®ve [qui pr√©voyaient plus de 96 % du territoire de la Cisjordanie aux Palestiniens].
Par ailleurs, les repr√©sentants isra√©liens √©voquent la n√©cessit√© de commencer √† appliquer les principes de la loi dite d’« √©vacuation-compensation » aux colons isra√©liens de Cisjordanie. Deux projets de loi ont d√©j√† √©t√© propos√©s sur cette question, l’un par les d√©put√©s Colette Avital (travailliste) et Avshalom Vilan (Meretz), l’autre par Amir Peretz et Youli Tamir (travaillistes).

2. Jérusalem

Isra√ęl accepterait de transf√©rer aux Palestiniens, √† √©ch√©ance proche, un certain nombre de quartiers et de camps de r√©fugi√©s. Plus tard, davantage, voire la plupart des quartiers arabes de la Ville sainte seraient transf√©r√©s aux Palestiniens. Le principe sous-jacent ressemble √† celui du plan Clinton : les zones juives pour les Juifs, les zones arabes pour les Arabes. Les lieux saints dans la vieille ville seraient administr√©s conjointement par des repr√©sentants des trois religions, chacun responsable de ses lieux saints.

3. Réfugiés

Isra√ęl reconna√ģtrait la souffrance des r√©fugi√©s palestiniens et accepterait indirectement une part de responsabilit√© quant aux r√©fugi√©s de la guerre de 1948. Isra√ęl participerait √©galement √† un projet international de relogement des r√©fugi√©s en Palestine, dans des territoires transf√©r√©s aux Palestiniens ou dans les pays o√Ļ ils vivent actuellement.

M√™me si l’administration am√©ricaine n’a pas contribu√© √† la pr√©paration de l’ordre du jour du prochain sommet de paix, elle consid√®re cet accord de principe comme la cl√© de son succ√®s et encourage les parties √† progresser avant sa tenue. Les Am√©ricains pensent que cet accord am√©liorerait grandement les chances que l’Arabie Saoudite participe √† ce sommet et soutienne √©conomiquement et politiquement Abbas et le Premier ministre palestinien Salam Fayyad.


Les textes

Mots-clés

Accueil