Donner une chance à la guerre. Les dirigeants arabes esquivent la défaite militaire

par Daniel Pipes Middle East Quarterly

mercredi 23 juin 2021, par Desinfos

En janvier 1991, à la veille de la guerre du Koweït, le chef de la diplomatie de Saddam Hussein, Tarek Aziz, rencontra le Secrétaire d’État américain, James Baker, et lui tint des propos significatifs. Selon la transcription d’un document irakien, il déclara : « Il n’est jamais arrivé qu’un régime politique [arabe] entre en guerre avec Israël ou les États-Unis et subisse une défaite politique. »[1]


Voir en ligne : http://fr.danielpipes.org/20487/don...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil