Les unités anti-terroristes de Tsahal recherchent les terroristes armés dans la Bande de Gaza qui bombardent régulièrement les implantations et la ville Israélienne de Sderot

Joel Leyden - Jerusalem Post

jeudi 15 mai 2003

Répondant aux missilex Kassam et autres attaques terroristes contre les communautés israéliennes dans la Bande de Gaza et contre la ville du Negev voisine de Sderot, les unités anti-terroristes de Tsahal rejointes par des dizaines de blindés et d’engin de combat sont entrées à Beit Hanoun hier dans la nuit à la recherche des terroristes, selon une source militairequi l’a dit au Jerusalem Post.


L’opération, qui a commencé à 2h00, inclut un certain nombre d’hélicoptères qui fournissent l’appui aux soldats de la brigade Givati.

Les témoins ont dit qu’environ 70 véhicules blindés ont été impliqués dans l’opération, se concentrant sur Beit Hanoun dans le coin du nord-est de la Bande de Gaza, le plus proche à Israël.

Des blindés israéliens se sont aussi déplacés pour entourer la ville voisine de Beit Lahiya et le camp de Jabaliya entre Beit Lahiya et la Ville de la Bande de Gaza.

Des terroristes palestiniens emploient ce secteur pour tirer des fusées Kassam sur la ville Israélienne du Negev de Sderot, à moins d’un demi-mille loin de la barrière séparant Israël de la Bande de Gaza. Plusieurs fusées ont été tirées mercredi et mardi, une fusée a allumé un feu dans la ville, blessant légèrement trois Israéliens.

Quatre maisons employées par les terroristes ont été détruites par Tsahal.

Aucun blessé n’a été annoncée parmi les forces de Tsahal participant à l’opération.

Un officiel palestinien senior a dit que le Premier ministre Abou Mazen ne prendra pas des mesures de répression sur les terroristes avant que son homologue israélien n’accepte le plan de paix « de la feuille de route ».


La revue des infos

Mots-clés

Accueil