La diaspora des cendres par Francis MORITZ

samedi 8 mai 2021, par Desinfos

Comment transmettre la réalité des camps ? La question n’a cessé de hanter les survivants, les intellectuels. Et aujourd’hui, comment enseigner la Shoah alors que les témoins disparaissent ? Le documentariste William Karel utilise un procédé inédit pour créer une œuvre centrée sur le témoignage. Le réalisateur William Karel, né à Bizerte (Tunisie) en 1940, reporter photographe et documentaliste, est arrivé en France très jeune. Puis il a vécu une dizaine d’années en Israël. Il est revenu en France en 1981, pour se consacrer depuis 1988 à la réalisation de documentaires, principalement historiques et politiques, dont la rafle du Vel d’hiv et l’histoire de l’extrême droite, entre autres.
https://www.franceculture.fr/emissi...


Voir en ligne : https://benillouche.blogspot.com/20...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil