Nul besoin d’enquête d’Etat, le site de Meron était connu comme sujet aux catastrophes

Terre-des-Juifs.com | DEBKAfile

samedi 1er mai 2021, par Desinfos

Les premiers noms ont été dévoilés vendredi matin 30 avril parmi les 45 personnes écrasées à mort cette nuit-là dans la course effrénée de près de 100.000 fidèles rassemblés sur le mont Meron pour l’hommage de Lag Be’Omer au tombeau du rabbin Shimon Bar Yohai. Plus de 150 ont été blessés, certains mortellement. Une enquête étatique sur la catastrophe, fortement réclamée, serait un exercice futile.
Les faits menant à la catastrophe sont connus. La tombe du rabbin vénéré se trouve au sommet de la montagne de Galilée depuis l’an 912. Au fil des ans, elle a attiré des dizaines de milliers de pèlerins chaque année pour célébrer l’allumage cérémonial du feu de joie de Lag Be’Omer. Ils ont afflué là-bas en dépit de fortes recommandations, à maintes reprises, pour reconstruire les structures primitives non développées et rendre le site approprié et sûr pour les pèlerinages chaque année en expansion.


Voir en ligne : https://terre-des-juifs.com/2021/05...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil