Le chant du cygne au Likoud

Par Jacques BENILLOUCHE | Temps et Contretemps

mardi 20 avril 2021, par Desinfos

Voir en ligne : https://benillouche.blogspot.com/20...

Le chant du cygne désigne la plus belle et dernière chose réalisée par quelqu’un avant de mourir. En politique israélienne, il s’agit de la dernière action remarquable d’un dirigeant avant de quitter la scène. Bien sûr, rien n’est établi définitivement car la politique a un potentiel et des ressorts qu’on ignore souvent et Netanyahou a le don suprême de toujours rebondir quand on l’attend le moins. Mais le 19 avril à la Knesset, un accroc a créé une rupture dans l’unanimité à droite. Une coalition de bric et de broc risque d’avoir raison d’un pouvoir sans partage pendant douze années.
Le Likoud et Netanyahou ont perdu le contrôle de la commission des arrangements qui assure l’ordre du jour et le programme législatif de la Knesset jusqu’à la formation d’un gouvernement.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil