Triste anniversaire

jeudi 19 juillet 2007

Il y a 13 ans, le 18 juillet 1994, à 9h00 du matin, une énorme explosion ravageait le centre culturel juif AMIA de Buenos Aires, en Argentine. Il y eut 85 morts et 151 blessés. L’enquête en Argentine s’accélère depuis quelques années. Le Procureur argentin Alberto Nisman a déclaré le 25 octobre 2006 que la décision d’attaquer le centre culturel juif « avait été prise en 1993 par les plus hautes autorités du gouvernement iranien d’alors ». L’attaque, a-t-il encore précisé, a été commise par des terroristes du Hezbollah. Suite à l’appel du procureur général d’Argentine, Interpol a lancé des mandats d’arrêt internationaux contre cinq Iraniens et un membre du Hezbollah en 2007.


Israël dénonce l’Iran devant le monde entier comme se tenant derrière de nombreux attentats terroristes dans le monde, pour les financer, entraîner et armer les organisations terroristes et pour menacer de rayer Israël de la carte. Tsipi Livni, dans son discours à l’occasion de cette 13ème commémoration, a déploré que les odieux organisateurs de ce crime haineux contre l’humanité soient toujours libres, capables de planifier d’autres attaques dans le monde. « Nous ne devons pas capituler dans cette guerre contre le terrorisme, et le monde libre tout entier doit être mobilisé dans cette lutte contre le terrorisme fondamentaliste, destructif et rempli de haine. Je soutiens entièrement le gouvernement argentin dans ses efforts pour amener les commanditaires devant la justice » a dit encore la ministre des Affaires étrangères. (lire son discours en anglais).

 

Lire les précédentes informations au sujet de cet attentat :

 

- Un membre du Hezbollah derrière l’attentat de Buenos Aires de 1994 (Newsletter n°150 du 17 novembre 2005)

- L’Argentine demande l’arrêt d’Hashemi Rafsanjani (Newsletter n°198 du 26 octobre 2006)

- Mandat d’arrêt international contre 7 Iraniens (Newsletter n° 202 du 23 novembre 2006)

- Interpol et l’attentat anti-israélien d’Argentine (Newsletter n° 220 du 29 mars 2007)

 

Et les dossiers du Centre d’Information sur les Renseignements et le Terrorisme :

 

 


Les textes

Mots-clés

Accueil