Editorial de Francis Kalifat - Affaire Sarah Halimi : « Il ne peut y avoir de droit sans justice » |

jeudi 15 avril 2021, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.crif.org/fr/content/edit...

Mercredi 14 avril 2021, la Cour de Cassation a rendu son verdict, mais n’a pas rendu Justice à Sarah Halimi et à sa famille. Le Président du Crif, Francis Kalifat, prend la parole pour exprimer sa consternation.
Dans une démocratie digne de ce nom, bien-sûr, on ne juge pas les fous. Mais dans une démocratie, on ne considère pas comme pénalement irresponsable quelqu’un qui par ses propres actes, en l’occurrence la consommation de stupéfiants, a lui-même déclenché son état psychique.
Comment une société peut-elle accepter qu’une bouffée délirante aigüe successive à une consommation de cannabis, permette à l’auteur d’un crime antisémite d’échapper à sa responsabilité ?
Le cannabis deviendrait-il un facteur excusant lorsqu’il s’agit d’un meurtre antisémite alors qu’il est un facteur aggravant pour tous les autres délits ?



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil