Les partis libanais rťunis ŗ Paris

France 2

samedi 14 juillet 2007

La France accueille ce week-end au ch‚teau de La Celle-Saint-Cloud (Yvelines) une rencontre interlibanaise. 14 formations dont celle controversťe du Hezbollah chiite pro-syrien et pro-iranien participent ŗ cette rencontre « informelle » organisťe par le ministre Bernard Kouchner, qui s’ťtait rendu au Liban en mai.


Paris souhaite ainsi amener les acteurs politiques libanais √† reprendre un dialogue rompu depuis le conflit avec Isra√ęl de l’√©t√© 2006.

La France, m√™me si elle n’attend pas de r√©sultats pectaculaire, re√ßoit les 30 √† 40 d√©l√©gu√©s repr√©sentant les 14 partis composant le « dialogue national » libanais.

Paris compte lancer les discussions sur le th√®me du « renforcement de l’Etat libanais », un sujet au coeur de la crise qui paralyse le pays depuis novembre 2006, apr√®s la d√©mission de membres pro-syriens du gouvernement hostiles au Premier ministre Fouad Siniora soutenu par les Occidentaux et la plupart des pays arabes.

Face √† l’ampleur des blocages, les responsables fran√ßais s’emploient toutefois √† limiter les attentes de cette r√©union qui se d√©roule √† huis-clos et doit s’achever par une simple conf√©rence de presse de M.Kouchner.

Le Conseil repr√©sentatif des institutions juives de France (Crif) publie samedi dans plusieurs titres de la presse nationale un encart publicitaire proclamant que « le Hezbollah n’est pas le bienvenu en France » √† l’occasion de ces n√©gociations interlibanaises.

« Le Crif prend acte de l’initiative de la France d’organiser une conf√©rence pour favoriser la recherche de la paix au Liban », √©crit-il dans un encart publi√© sur une demi-page dans « Le Figaro » et « Lib√©ration ».

« Pour autant, les organisations membres du Crif ne peuvent se r√©soudre √† ce que le Hezbollah tire une quelconque l√©gitimit√© de sa participation aux n√©gociations interlibanaises de La Celle-Saint-Cloud, et que la face terroriste de ce mouvement soit occult√©e », poursuit le texte. Le Crif estime que le Hezbollah « a manifest√© une haine des Juifs d’une violence extr√™me ».

Outre le Crif, l’Union des √©tudiants juifs de France (UEJF) a √©galement d√©nonc√© la pr√©sence du Hezbollah √† cette r√©union. L’UEJF organise dimanche √† Paris un rassemblement « pour la paix et contre le terrorisme ».


La revue des infos

Mots-clés

Accueil