Pour Nicolas Sarkozy, il faut que « le Hezbollah renonce ŗ l’action terroriste »

Jerusalem Post ťdition franÁaise

lundi 9 juillet 2007

« L’objectif » est « que le Hezbollah renonce ŗ l’action terroriste », a dťclarť lundi 9 juillet le prťsident franÁais Nicolas Sarkozy en recevant les familles des trois soldats israťliens dťtenus en otage, selon son porte-parole David Martinon. Alors qu’on lui demandait si le prťsident avait qualifiť le Hezbollah libanais de « terroriste » pendant cette entrevue, Martinon a rťpondu : « oui ».


Il a compl√©t√© en disant que son objectif √©tait que le Hezbollah renonce √† l’action terroriste et redevienne un parti politique presque comme un autre, qu’il joue le jeu de la d√©mocratie parlementaire libanaise.

Nicolas Sarkozy a affirm√© aux familles des trois soldats « qu’il ferait tout pour obtenir leur lib√©ration » et qu’il ne faisait « pas de diff√©rence entre le Franco-isra√©lien (Gilad Shalit) et les deux autres soldats isra√©liens » Ehoud Goldwasser et Eldad Regev, a pr√©cis√© le porte-parole.

Les familles des trois soldats isra√©liens captur√©s il y a pr√®s d’un an par le Hezbollah et le Hamas ont appel√© lundi le pr√©sident fran√ßais Nicolas Sarkozy √† utiliser les contacts de l’Hexagone dans le monde arabe pour obtenir leur lib√©ration.

Evoquant le cas du soldat Shalit, Sarkozy « a dit qu’il en avait parl√© avec tous les chefs d’Etat du monde arabe qu’il a re√ßus ces derniers jours, notamment le roi de Jordanie et le roi d’Arabie saoudite », selon David Martinon.


Les familles Reguev, Goldwasser et Shalit, en visite √† Paris, ont appel√© le ministre des Affaires √©trang√®res fran√ßais, Bernard Kouchner, √† imposer au Liban de communiquer un signe de vie des soldats enlev√©s par le Hezbollah, avant de faire venir ses repr√©sentants. (Guysen.International.News)


La revue des infos

Mots-clés

Accueil