Polanski, ce mensch. Albert Bensoussan

Terre-des-Juifs.com

lundi 15 février 2021, par Desinfos

De quelque côté qu’on le prenne, sous quelque film qu’on l’envisage, pour peu qu’on soulève son masque, Roman Polanski est toujours le même, toujours un mensch, un homme accompli, un cinéaste de première. Un de ses meilleurs films, à mes yeux, l’un des plus paraboliques, est The Ghostwriter (2009). À voir, à revoir, à admirer.
Le protagoniste, ce Ghostwriter, n’est jamais nommé. N’ayant pas de nom, il se présente comme Ghost tout court et son employeur, un ex-premier ministre britannique, s’adresse toujours à lui en l’appelant Old man / « mon vieux »


Voir en ligne : https://terre-des-juifs.com/2021/02...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil