« J’ai soutenu le droit du Hamas à se présenter aux élections, mais ils se comportent comme des barbares »

Saadedine Ibrahim, intellectuel égyptien militant pour les Droits de l’Homme | MEMRI

vendredi 6 juillet 2007

Dans un article d’opinion affiché le 1er juillet 2007 sur le site réformiste arabe www.aafaq.org, Saadedine Ibrahim, sociologue égyptien et militant pour les Droits de l’Homme, ainsi que directeur du Centre Ibn Khaldun au Caire, a critiqué le recours à la violence par le Hamas, le Hezbollah et le Fath Al-Islam au sein de leurs propres sociétés.


Bien que partisan de l’intégration des mouvements islamistes au processus politique, Saadedine estime que face au tour pris par les événements, on peut comprendre que les gens en viennent à se demander s’il existe un lien entre islam et violence. Il encourage aussi les islamistes modérés à « se défendre et défendre leur religion » contre les extrémistes.

Lire des extraits de l’article traduits en anglais.

Quelques citations :


Les textes

Mots-clés

Accueil