Six soldats blessés à Naplouse

jeudi 28 juin 2007

Six soldats israéliens ont été blessés jeudi avant l’aube lors d’une opération dans la Vieille ville de Naplouse en Samarie, a-t-on appris de source militaire. « Six soldats ont été blessés par les éclats d’engins explosifs alors qu’ils participaient à une opération d’arrestation de terroristes recherchés et de confiscations d’armes dans la Vieille ville de Naplouse » dans le nord de la Judée-Samarie, précise-t-on au sein de Tsahal.


« Il y a aussi eu des échanges de tirs, et quatre des blessés, dont un officier, ont été évacués par hélicoptère vers l’hôpital Tel Hachomer de Tel-Aviv », ajoute cette même source.

Selon une source sécuritaire palestinienne, les militaires sont arrivés à Naplouse à bord de huit jeeps, ont aussitôt imposé le couvre-feu sur la Vieille ville et encerclé plusieurs bâtiments où ils ont arrêté au moins deux hommes armés qu’ils recherchaient.

Quelque 80 jeeps de l’armée participent à l’opération dans la casbah, la vieille ville de Naplouse, où un couvre-feu a été décrété.

Les soldats ont procédé à des perquisitions maison par maison et ont ouvert les portes de plusieurs magasins de la vieille ville ont indiqué des témoins.

Selon Tsahal, « six soldats ont été blessés par les éclats d’engins explosifs alors qu’ils participaient à une opération d’arrestation de terroristes recherchés et de confiscations d’armes dans la Vieille ville de Naplouse ».

« Il y a aussi eu des échanges de tirs, et quatre des blessés, dont un officier, ont été évacués par hélicoptère vers l’hôpital Tel Hachomer de Tel-Aviv », a-t-elle ajouté.

Selon une source hospitalière, l’officier, qui commandait une unité de parachutistes, a été « très grièvement blessé ».

Les Brigades d’Al-Aqsa, la branche armé du Fatah du président Mahmoud Abbas, ont revendiqué dans un communiqué la responsabilité de jets d’engins explosifs contre les soldats.

Tsahal a pris le contrôle des ondes de radios locales pour appeler la population à « ne pas coopérer avec les terroristes ».


La revue des infos

Mots-clés

Accueil